Démarches en ligne : Attention aux faux sites, SMS et autres arnaques

Liste des derniers messages frauduleux

[Avril 2024 – SMS – Arnaque]

Plusieurs habitants ont reçu dernièrement le courriel d’une personne qui se présente comme « ingénieur en gestion de l’énergie commerciale de la Ville d’Orvault ». Celui-ci propose d’aborder avec vous la question d’une « Prime Énergie Régionale ».

La Ville d’Orvault n’a mandaté aucun prestataire extérieur pour mener une telle démarche. Une plainte a donc été déposée pour « usurpation d’identité ». Ce type de fraude se répète régulièrement : restez particulièrement vigilants !


[Avril 2024 – SMS – Arnaque]

‼️Des SMS évoquant des aides de l’Etat pour l’installation de panneaux solaires circulent ces jours-ci. Ils peuvent laisser penser que la Ville d’Orvault en seraient à l’initiative ou au moins en cautionneraient la démarche.

La collectivité n’est liée ni de près ni de loin à cette tentative d’arnaque en ligne. Elle n’utilise jamais ce type de méthode pas plus que les démarchage à domicile.

La Ville d’Orvault appellent les habitants à la plus grande vigilance et conseillent de supprimer systématiquement ce type de message.


Formalités sur internet

Vous cherchez à effectuer une formalité sur Internet ? Restez vigilant : certains sites commerciaux proposent ces services de manière payante, sous une fausse apparence de sites officiels.

Demande d’extrait d’acte de naissance, consultation de points sur le permis de conduire, déclaration d’ouverture de chantier… : de nombreux sites commerciaux proposent de réaliser pour vous des démarches administratives, moyennant rémunération. Si ces types de services peuvent être légaux, ces sociétés doivent respecter un certain nombre de règles. De plus, les sites officiels de l’administration proposent souvent les mêmes prestations à titre gratuit.

Sachez que se procurer, par exemple, un extrait de naissance, un extrait de casier judiciaire ou une déclaration d’ouverture de chantier est gratuit…

Attention ! Ces sites font tout pour vous tromper en prenant l’apparence du site officiel

Nous vous invitions a toujours consulter, et en premier lieu, le portail de l’administration www.service-public.fr qui recense tous les sites officiels.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A16176?xtor=EPR-100

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/faux-sites-administratifs-attention-aux-arnaques


6 conseils pratiques

1 – Consulter toujours le site officiel de l’administration française www.service-public.fr (link is external)  qui recense tous les sites de référence en fonction des documents désirés.

2 – Se renseigner auprès des sites officiels avant de passer une commande et de donner ses coordonnées bancaires à un professionnel.

3 – Consulter les mentions légales du site pour identifier sa nature et son exploitant. Lire attentivement les conditions générales de vente (CGV) qui constituent le contrat liant le professionnel et le consommateur.

4 – Vérifier les adresses : les sites officiels de l’administration française se terminent par « gouv.fr » ou « .fr », jamais  par « gouv.org », « gouv.com » ou « -gouv » (Attention toutefois, un site en .fr ne garantit pas obligatoirement qu’il s’agisse d’un site officiel et la société qui l’exploite peut ne pas être établie en France).

5 – Sachez que les premiers résultats de recherche ne mettent pas forcément en avant les sites officiels. Le référencement payant est toujours signalé par le mot « annonce ».

6 – Vérifier le caractère payant, ou non, de la prestation.

Télécharger le document de la DGCCRF sur les arnaques : https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/docu…

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/secu…

Revenir en haut de page