Orvault Ville Amie des Aînés

Le Conseil municipal vient de voter l’adhésion d’Orvault au réseau national des “Villes amies des aînés”. L’objectif : mieux adapter notre territoire aux besoins de la population vieillissante, pour améliorer ses conditions d’épanouissement.

Face à la nécessité pour les collectivités de s’interroger sur le vieillissement de leur population, est née l’initiative mondiale des Villes Amies des Aînés, lancée en 2006 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En 2023, 26.4 % de la population orvaltaise était âgée de plus de 60 ans (données statistiques INSEE 2020). A horizon 2030, les projections réalisées prévoient une augmentation de près de 12 % de cette population avec une augmentation plus forte pour les personnes âgées de plus 75 ans.

La collectivité souhaite ainsi adapter ses politiques publiques aux enjeux de la transition démographique et du vieillissement, dans différents domaines : l’habitat ; le maintien à domicile ; la dépendance, la lutte contre l’isolement et la précarité ; l’accès à l’offre de soins ; l’accès à la culture et aux loisirs ; les mobilités ; les aménagements urbains etc.

La démarche du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés

Concrètement, l’adhésion au Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés va permettre à la municipalité de bénéficier de son expertise pour mobiliser l’ensemble des politiques publiques de la collectivité au service des aînés. La démarche se structure en plusieurs étapes :

  • Approfondir la connaissance du territoire orvaltais en matière de vieillissement en réalisant un diagnostic territorial autour des thématiques Villes Amies des Aînés
  • Définir un plan d’action ambitieux Villes Amies des Aînés, le mettre en œuvre et l’évaluer
  • En parallèle, participer à la vie du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés, et l’informer annuellement des avancées de la Ville.

La mobilisation des partenaires

Afin de s’engager pleinement dans la démarche, la Ville souhaite soutenir les associations accompagnant les personnes âgées. Elle organise depuis un an des temps d’échange réguliers avec les 4 clubs de retraités de la commune : le club de l’Amitié, Soleil d’automne, le club des retraités du Petit-Chantilly et l’ORA (Orvault Retraite Active).

Le 25 mars, cette dynamique a été élargie à de nouvelles associations pour aborder le sujet des « seniors dans la ville » : les centres socioculturels de la Bugallière et de Plaisance, le CLO et l’ARBR. Un moment enrichissant pour tous les participants, motivés pour se réunir régulièrement désormais.

Revenir en haut de page