Vous êtes ici

Le frelon asiatique

-A +A

Ce redoutable prédateur d'abeilles présente également une menace sérieuse pour les personnes sensibles...

Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) a été accidentellement introduit en France il y a une dizaine d'années.
Ce prédateur d'abeilles, peut réduire à néant une ruche en quelques jours.
Il peut également être une menace sérieuse pour les personnes sensibles.
L'action du frelon asiatique sur la pollinisation perturbe aussi les productions végétales et agit directement sur la biodiversité et les richesses naturelles.

Aides financières

La Ville subventionne l'association POLLENIZ pour lui permettre la prise en charge de la facture du particulier jusqu’à 50% du coût de destruction et démontage des nids selon les conditions suivantes :

  • le nid a fait l’objet d’une expertise préalable des Services Espaces Verts de la Ville - Tél 02 51 78 33 66
  • il s’agit bien de frelons asiatiques ;
  • il est localisé sur une parcelle privée d’un particulier ;
  • il est à une hauteur minimale de 8 m et nécessite une intervention plus onéreuse du fait du matériel requis ;
  • l’intervention a lieu entre juin et décembre inclus, période des nids secondaires souvent situés à une hauteur supérieure à 8 m.

Cycle de vie du frelon asiatique  

Télécharger le document :

Le Piège sélectif « maison » n'est recommandé que si le nid de frelons asiatiques représente un danger pour un rucher ou des personnes proches : jusqu'en mai-juin

La reine pondeuse – clé du problème – s’envole à la mi-février en quête de sucre afin de créer le nouveau nid. Si elle n’est pas piégée à temps, 150 à 200 nouvelles reines s’envoleront pour créer leur propre nid. Un cycle inquiétant et proportionnel à la décimation des abeilles.

Pour ce faire, la ville d’Orvault vous propose une solution de piégeage. Il vous faut une bouteille en plastique, découpez le tiers supérieur, le retourner ensuite dans la partie basse. Pour l’appât, mettez du vin blanc qui rebute les abeilles, ajoutez du sirop de cassis ou de grenadine et étaler une cuillère à café de confiture sur l’entrée du goulot pour appâter le frelon asiatique. Pour éviter de récupérer les eaux de pluie, chapeautez l’entrée du piège. Visitez les pièges le plus souvent possible afin de libérer les petits insectes et papillons.

Lorsqu’une première reine frelon sera prise au piège, laissez-la à l’intérieur afin que ses phéromones attirent d’autres reines. Si elle ne meure pas, vous placez votre piège au congélateur une heure afin de l’endormir, puis la découper avec des ciseaux. La prolifération du frelon asiatique implique une mobilisation de tous pour réduire le nombre de futurs nids sur la Ville.

Priorité à la destruction du nid primaire
 

FAQ

Comment reconnaître un frelon asiatique ?

  

Description :
  • La tête est orange avec un front noir.
  • Le thorax est entièrement brun noir.
  • L'abdomen est composé de segments
  • abdominaux bruns bordés d'une fine bande jaune
  • avec un seul segment jaune orangé.
  • Les pattes sont jaunes à leur extrémité.

Nid :
  • Plutôt sphérique et pouvant atteindre 80 cm de haut
  • Les pré-nids, observés au printemps sont souvent très bas : auvents, hangars, bâtiments ouverts, encadrements de portes et de fenêtres, appentis, haies, etc. A ce stade, la destruction de ce nid  qui n'abrite qu'une seule reine est importante et  empêche la construction de nids secondaires qui peuvent lâcher plus de 500 reines.
  • Les nids de Frelon asiatique mâtures s’observent pour une grande part en hauteur 

Description

  • La tête est jaune avec un front orangé.
  • Le thorax est taché de roux de noir et de jaune.
  • L'abdomen est entièrement jaune rayé de noir.
  • Les pattes sont brunes

Nid

  • Plutôt conique et de plus petite taille que l'asiatique, en général, moins de 40 cm de diamètre.
     

Plus d'informations sur le frelon asiatique :

Dans l'agenda

ven, 03/01/2020 - dim, 19/01/2020
Collecte de sapins de Noël
jeu, 14/05/2020 - 18:30 - 20:00
Place aux légumes d'été !
mar, 19/05/2020 - 10:00 - 12:00
Préparons les légumes d'été !

Contacts utiles

Vous avez un essaim chez vous ?

Les pompiers ne s’occupent plus de ce problème.

Contactez