Vous êtes ici

Le PLUm

Un projet à horizon 2018, qui concerne toutes les communes membres de Nantes Métropole et tous les habitants. Le PLUm, loin de se réduire à un document qui réglemente « le droit des sols », est d’abord l’expression du projet que porte la métropole nantaise pour les 15 prochaines années.

-A +A

Un projet à horizon 2018, qui concerne toutes les communes membres de Nantes Métropole et tous les habitants. Le PLUm, loin de se réduire à un document qui réglemente « le droit des sols », est d’abord l’expression du projet que porte la métropole nantaise pour les 15 prochaines années.

Par délibération du 17 octobre 2014, Nantes Métropole a prescrit l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme intercommunal dénommé Plan Local d’Urbanisme métropolitain (PLUm) devant couvrir l’ensemble du territoire communautaire. Une métropole qui veut renforcer encore son rayonnement et son attractivité économique et démographique, se construire dans la solidarité et dans la proximité, et promouvoir un modèle de développement plus durable.

La 1ère phase du projet a été l’élaboration d’un PADD (Plan d'aménagement et de développement durable) avec les habitants.

L’objectif du PADD, est de concilier la stratégie de développement urbain du territoire avec l’accueil de nouveaux habitants, la création d’emplois, l’enjeu de la cohésion sociale, l’accessibilité, la proximité… en répondant aux défis environnementaux et à la révolution numérique.

Le PADD, un projet stratégique adapté et ambitieux pour le développement de la métropole pour les quinze ans à venir. Il définit les objectifs stratégiques en matière d'habitat, de déplacements, de protection d’espaces naturels et agricoles, de développement économique. Une fois décliné, il permet de mettre en œuvre les règles juridiques et le zonage cartographique… pour la délivrance notamment des permis de construire, etc.

Objectifs et calendrier du PLUm

L’élaboration qui s’engage aujourd’hui est une révision globale des 24 PLU en vigueur actuellement. Elle se justifie pour deux raisons majeures :

  • la volonté de se fixer un cadre de développement renouvelé et partagé à l’horizon 2030, qui oriente la dynamique territoriale de l’agglomération nantaise et optimise les ressources du territoire, dans un objectif global de performance environnementale.
  • la loi Engagement National pour l’Environnement du 12 juillet 2010 – dite loi Grenelle 2 – impose d’élaborer un PLU unique qui couvre la totalité du territoire de l’agglomération nantaise et qui intègre les documents de programmation des actions en matière d’habitat et en matière de déplacements.

Quatre grands objectifs

 

Une métropole pour le plus grand nombre

L’agglomération nantaise doit être encore plus accueillante pour les familles et les ménages à revenus modestes.

 

Une métropole favorisant la mixité fonctionnelle

L’agglomération nantaise doit favoriser la proximité emploi-habitat-services- commerces, en articulant mieux offre d’habitat, offre d’emplois et offre de mobilité, notamment grâce à la valorisation des espaces proches des transports collectifs structurants (tramway, busway, chronobus, train express régional) et à une meilleure incitation à l’utilisation des modes doux de déplacement, dans une perspective de réduction des émissions de gaz à effet de serre et des consommations d’énergie non renouvelable.

Une métropole plus compacte et plus polarisée, dans le respect de la diversité des quartiers et des richesses environnementales du territoire

L’agglomération nantaise doit mieux concentrer son développement autour des centralités et des services de transports collectifs existants, se développer en maîtrisant l’étalement urbain et en donnant toute leur place à la biodiversité, aux espaces naturels et à l’agriculture.

Une métropole qui contribue à l’attractivité et au rayonnement du territoire à une échelle plus large, au sein de l’éco-métropole Nantes-Saint-Nazaire, du réseau des grandes villes de l’ouest et aux échelles européenne et mondiale.

Calendrier du PLUm