Vous êtes ici

Emile Gibier (1922-1980)

-A +A

Né à Nozay en 1922, Emile Gibier a fait partie des réseaux de résistance. Il s’installe à Orvault en 1951, il est alors journaliste à la Résistance de l’Ouest.

Il s’intéresse de très près à la vie de la commune. Il se présente, sans succès, contre Hubert de la Brosse, x élections municipales de 1959, puis de 1965. En 1951, il fédère les habitants des nouveaux quartiers du Val d’or, du petit Saint Jean, du Petit Chantilly, en créant l’Association syndicale des propriétaires de la Vallée du Cens. Cela aboutira à la création de rues, trottoirs, service d’eau et éclairage de cette partie de la Ville. Tout au long des années 1953-1965, il milite pour la création de l’école du Petit Chantilly et d’équipements municipaux (le stade du Verger) ; puis en 1963 il ouvre le foyer des Cheveux blancs, dont il sera le 1er directeur jusqu’en 1978.