Vous êtes ici

L'Hôtel de Ville

-A +A

L'histoire de l'Hôtel de Ville commence en 1793, dans la salle à manger d'une maison rue Donatien Tendron. (La photo date de 1976)

1793

Julien Eon demeurant à la Guidoire (Nord de la commune) est nommé maire d'Orvault par le préfet. Les séances du Conseil Municipal sont alors tenues dans la salle à manger d'une maison située au 24, rue Donatien Tendron.

De 1804 à 1807

Un certain Abraham notaire de métier, devient maire. Ce dernier qui demeurait à Nantes avec femme et enfants, ne se déplaçait à Orvault qu'une fois par mois. Les gens se plaignirent et signèrent une pétition de protestation. La préfecture s’adressa alors au recteur, l’abbé Julien Lemarié, pour mener l'enquête.  L'abbé confirma que le maire n’était guère attaché à la commune. M. Abraham démissionna et recommanda son successeur, M. De Boussineau "un honnête homme resté tranquille pendant la Révolution et qui jouit de l’estime de tous".

C’est après la Révolution de 1830 que commence la dynastie Guillet de la Brosse, maires d’Orvault pendant près d’un siècle et demi. Le premier fut Julien de la Brosse maire de 1830 à 1840 et le dernier Hubert (photo) maire de 1952 à 1967. La famille de la Brosse a bâti sa fortune à St-Domingue avec les plantations de coton, de sucre et de café.

15 février 1846

Le Conseil Municipal approuve le projet de mairie-école de l’architecte F. P. Jasienski mais ce dernier quitte la France précipitamment. C’est un certain Simon qui reprend le flambeau. Il s’agit d’un bâtiment en pierre de loire d’un étage avec comble.

Mars 1850

La mairie-école ouvre ses portes avec deux logements à l'étage : un pour l'instituteur, l'autre pour le garde champêtre. Au rez-de-chaussée il y a la toute première classe communale et la salle de réunion du Conseil Municipal.

1950

La mairie-école s’agrandit. On construit une petite maison pour l’instituteur et deux salles de classes derrière le bâtiment.

1961

Après des travaux, le secrétariat qui était installé quelques temps chez la secrétaire de mairie, Antoinette Courraud, au 11 rue Robert-le-Ricolais, retrouve sa place à la mairie.

1973

L'école déménage derrière la Frébaudière et s'appelle désormais "école du Vieux Chêne"

1976

Première extension de la Mairie sur l'ancien cimetière (photo) déplacé au Landreau dans les années 60.

Le 19 novembre 1976

Michel Baudry (maire) inaugure le bâtiment.

 

23 Juin 2000

Inauguration d'une nouvelle salle du Conseil Municipal de 157 m2, lumineuse avec ses grandes baies vitrées.

2012

La population passe à plus de 24.000 habitants. L'Hôtel de Ville doit s'agrandir. Une deuxième extension voit le jour en lieu et place de l'ancienne école et de la maison de l'instituteur. Les fondations de ce nouveau bâtiment sont conçues pour supporter le poids d'un autre étage si un jour le besoin se ferait sentir.