Orvault au centre

Suivez et contactez le groupe “Orvault au centre”

Mail : orvaultaucentre@gmail.com

Facebook: OrvaultAuCentre


Orvault ! N°8 – Mars/Avril 2024

JS GUITTON addict à l’impôt ?

Il y a un an le Maire d’Orvault avait renoncé à une deuxième augmentation des impôts (+ 9% en 2022).

Tout nous laisse craindre que cette tentation va réapparaître cette année. On ne change pas sa nature : le recours à l’impôt et le ciblage sur les propriétaires de logement.

RV au Conseil Municipal du 8 Avril.

Le DIALOGUE CITOYEN est en PANNE

Certaines politiques publiques métropolitaines, comme le plan de résorption des bidonvilles, se déploient de façon privilégiée sur le territoire de notre commune.

Les riverains du futur terrain d’insertion des populations roms, sur le site du Haut-Cormier, ont interpellé le Maire lors du CM du 11 décembre et par pétition (+ de 1500 signatures).

Ils demandent un moratoire pour différer son ouverture que le Maire a décidé sans réelle concertation, au printemps 2024.

Le Maire n’a pas  le même empressement pour d’autres dossiers financés par Nantes Métropole (déchetterie ou piscine).

JS Guitton contraint à dire la vérité (CM 11 décembre) sur son Plan pour le Bourg :

Sur notre intervention insistante, celui-ci a confirmé qu’il y aura bien 204 logements en hyper centralité du Bourg et que les questions de circulation seront traitées après…

Il a confié la gestion des logements sociaux à venir sur ce secteur à Nantes Métropole Habitat organisme gérant la plupart des immeubles des quartiers prioritaires de la ville de Nantes.


Février 2024

Retards et dérapages budgétaires: le dossier de la future ECOLE SIMONE VEIL à la Praudière inquiète

Le projet d’une nouvelle école à la Praudière était estimé,  au moment de son lancement par la précédente municipalité à 7,6millions€. Encore évaluée à 8Millions début 2022 il a augmenté de 27% en 2022 et de 10% supplémentaires en 2023 pour arriver à un coût jusqu’à nouvel ordre de 11,4Millions€. Ces dérapages ajoutés à l’amateurisme qui entoure le pilotage du dossier suscitent l’inquiétude.

Nous savons déjà que la future école Simone Veil ne sera pas prête pour une ouverte totale à la rentrée scolaire 2025 comme cela avait été annoncé.

Nous ignorons par ailleurs les modalités d’aménagement et de gestion des espaces extérieurs.

Une politique d’effets d’annonce

A la mi-janvier nous avons vu fleurir une intox de propagande.

La mairie d’Orvault va en effet acquérir en 2024 une exploitation agricole en vue de la transformer en ferme maraîchère pour approvisionner notamment les cantines scolaires.

Ceci est une bonne idée sur le principe même si les conditions de sa mise en œuvre, notamment financières,restent très floues. Nous ne connaissons que le coût d’acquisition d’un demi-million d’euros environ.

Mais il est malhonnête de communiquer début 2024 sur les panneaux commerciaux de la ville comme si la nouvelle ferme maraîchère allait être opérationnelle immédiatement, alors qu’il va falloir un  délai d’au moins 3 ans.


Orvault ! N°7 – Janvier/Février 2024

Moins d’enfants à la cantine ?

M.le Maire a demandé par courrier aux parents d’élèves désemparés d’éviter, désormais s’ils le peuvent, d’envoyer leurs enfants à la cantine le midi, ainsi qu’ à l’accueil périscolaire le soir faute d’encadrants.

Comment peut-on encore parler de réussite éducative et de réduction des inégalités lorsqu’on est réduit à leur adresser de tels messages.

Handicap: être vigilant

Il ne suffit pas d’annoncer “Handicap: poursuivons nos actions”. Il faut aussi s’assurer que celles réalisées récemment répondent aux  exigences en la matière. La mairie va devoir revoir sa copie avec Nantes Métropole, concernant l’aménagement de l’avenue Félix Vincent achevé il y a peu mais qui ne permet pas le passage des PMR !!!

Tristesse

Le stade de Gagné a été plongé dans le noir à plusieurs reprises en plein match de Coupe de France en octobre dernier. Ses installations posent problème de façon récurrente.

Les bienfaits de l’héritage

Le 16 novembre dernier, la ville d’Orvault a reçu le label européen Gold/5 étoile pour son action en matière de transition écologique (european energy award). Cette récompense, valorise le travail engagé par l’ancienne municipalité (Cit’ergie), et poursuivit par l’actuel Maire. Nous nous en félicitons car c’est la reconnaissance de plus de 10 ans de travail partenarial. Mais il nous reste encore beaucoup à faire.

Nous souhaitons une très bonne année 2024 à toutes les orvaltaises et orvaltais.


Novembre 2023

Etre à la hauteur de notre devoir républicain

La récente mort du professeur Dominique Bernard et celle plus ancienne de Samuel Paty, nous mettent face à nos responsabilités politiques. C’est pourquoi nous pensons que notre souhait que soit donné le nom de Samuel Paty à une rue ou un lieu de la commune revêt, dans ce contexte, un caractère hautement symbolique. Nous l’avions exprimé publiquement à plusieurs reprises bien avant ces derniers événements. M. le Maire d’Orvault avait fait part de son accord de principe mais dans le respect des règles d’attribution de rue qu’il a établies et pas avant fin 2024.

Ne pas réagir de façon unie, plus rapide et hors critères habituels, nous paraîtrait ne pas être à la hauteur des enjeux républicains qui nous font face ou pire, donner l’impression d’une réponse politique ambiguë.

A l’heure où nous célébrons le 105ème anniversaire de la fin du sacrifice des poilus et où nous sommes confrontés à une montée des périls, il importe de savoir résister ensemble lorsque nos valeurs fondamentales sont menacées. Nous avons ainsi  le devoir de garder vivante la mémoire de celui qui a payé de sa vie  le prix de son engagement pour l’enseignement de la liberté d’expression.

Dans ce contexte l’absence de réponse à la lettre que nous avons adressée récemment en ce sens à M.le Maire est source d’inquiétude. Il est des moments où nous sommes confrontés plus que d’habitude à des exigences de clarté.


Orvault ! N°6 – Novembre/Décembre 2023

L’ÉPREUVE DU DOUTE

Le quart d’heure orvaltais n’aura pas suffi à étoffer l’assistance, à la hauteur de l’impressionnant recueil diffusé dans toutes les boites aux lettres, lors de la restitution de mi-mandat du maire d’Orvault le 28 septembre à l’Odyssée.

Une quarantaine d’habitants assistaient à cette réunion et posèrent des questions sur la sécurité, l’entretien de la commune, les campements illicites.

Nul doute que les guinguettes, jardins familiaux, composteurs sont des projets sympathiques. Mais cela peut-il constituer l’expression d’une ambition municipale quand, au même moment, on renonce sur la déchetterie ou la piscine, dossiers financés largement par la Métropole et qu’on semble démissionner dès qu’il convient d’y défendre Orvault tout en étant 4e Vice-Président.

À moins que ce ne soit les frustrations de « l’oubli » des transports en commun (il faudrait, selon le Maire, attendre sa future « bétonisation » de la friche Alcatel pour espérer mieux…) dans les 1res recommandations d’aménagement du Bourg et les mensonges répétés sur les 220 logements qui y sont prévus qui finissent par lasser.

La massification de la production d’au moins 7000 repas en un seul site, au lieu de 2 annoncés il y a un an, désormais prévue dans le futur projet de cuisine centrale avec Saint-Herblain et La Chapelle sur Erdre n’est pas fait non plus pour rassurer quant à la proximité et la qualité de production ou de distribution.


Septembre 2023

En Avant-Première de la saison culturelle 2023/24

à l’Odyssée le 28 Septembre: Grand «One -Man show»

par Jean-Sébastien Guitton dans le rôle du maire-illusioniste accompagné des choeurs de son équipe municipale.

Vous avez déjà reçu l’affiche du spectacle avec l’artiste à bicyclette (naturellement) dans le numéro 5 du magazine Orvault doublée d’une interview dans ce même magazine car le document «Bilan de mi-mandat» ne saurait suffire. Munissez vous de cet opuscule pour pouvoir participer à un remake de «Questions pour un champion» et «N’oubliez- pas les paroles».

La mise en scène est bien en effet ce qui caractérise le mieux cette pratique municipale.

Tout cela ne serait pas si grave si cela ne se déclinait pas au quotidien par des renoncements ou des lenteurs si étranges:

pas de modernisation de la déchetterie ni de ressourcerie dans le mandat ( pas assez bling bling pour la transition écologique ou seulement résultat des tergiversations du Maire?)

pas de piscine dans le mandat ( sans doute un équipement jugé politiquement «non conforme» aux priorités idéologiques)

un plan de rénovation des équipements sportifs peu réactif et coûteux avec notamment l’acquisition du gymnase Alcatel comme préalable sans chiffrage du coût final (acquisition/ rénovation compliquée par l’occupation fréquente et illicite par des caravanes)

une densification de l’habitat au Bourg sans réflexion concomitante sur les transports et la circulation ( c’est si facile de faire peur quand on est dans l’opposition pour avancer caché quand on devient Maire)

une augmentation idéologique de la taxe foncière

une Usine à gaz du dialogue citoyen quand les Orvaltais attendent des réponses au quotidien

aucune amélioration significative en matière de circulation vélo

Orvault ! N°5 – Septembre/Octobre 2023

BONNE RENTRÉE

Nous souhaitons une bonne rentrée scolaire à toutes les familles orvaltaises. Nous nous réjouissons du prochain aménagement végétal de la cour de la Salentine, dans le prolongement des travaux de rénovation initiés au mandat précédent, et qui s’achèvent à présent. Prochaine étape annoncée : la Ferrière.

Le nom de Samuel Paty à Orvault : pas d’opposition de principe du Maire

Nous avons relayé lors du conseil municipal du 19 juin dernier l’initiative présentée au Sénat le 12 juin avec le soutien de Mickaelle Paty, sœur de Samuel Paty, pour que les collectivités locales donnent le nom de Samuel Paty à l’une de leurs voies. Pour le Maire il n’y a pas d’opposition de principe. Il ne s’agit que d’une question de délai et de méthode.

P’tit Bar :

« Orvault au Centre » est fier d’avoir été l’un des contributeurs du projet associatif du P’tit Bar éphémère du Petit Chantilly inauguré vendredi 23 juin en lien avec les autres acteurs du quartier.

Le Maire n’assume pas et charge ses services municipaux :

M. le Maire n’a pas rendu compte en conseil municipal, d’une acquisition qu’il a effectuée dans le cadre d’une délégation de ce même conseil : l’achat du gymnase Alcatel (0,9 M€). Selon lui : « il s’agit d’un oubli regrettable qui résulte d’un dysfonctionnement interne des services municipaux » et que l’on ne peut pas « nier la carence des services municipaux ». Il ne souhaite pas donner plus d’informations sur ce projet et son coût final.

Juillet 2023

Bilan de mi-mandat: JS Guitton invente un concept “sui generis” de démocratie orvaltaise

Le maire d’Orvault n’aime pas être contredit. Cela commence par sa garde rapprochée. Après avoir remercié en 2021, son Directeur de Cabinet, il vient de licencier sa cheffe de cabinet   après 3 ans de bons et loyaux services.

JS Guitton “sait” qu’il a raison et malheur à qui en douterait. En tant que minorité constructive nous pensons que la vérité démocratique est le fruit du dialogue. En réponse nous ne recevons que condescendance et jugements de valeur. Les propos et qualificatifs en conseil municipal en témoignent abondamment.

JS Guitton use de vieilles recettes politiciennes notamment celle de l’héritage financier de l’équipe précédente pour justifier son augmentation d’impôts fonciers de 9%. Nous avons vu depuis,  les nuances qu’il y apportait.

Il en fût de même pour l’état des installations sportives tout en attendant 4 ans pour déclencher la mise en œuvre d’un Programme de rénovation commençant par …l’acquisition, d’un nouveau gymnase sur l’ex site “Alcatel”.

Enfin il a initié une usine à gaz de participation citoyenne à laquelle il a d’ailleurs confié le soin de réfléchir à une meilleure façon de répondre aux sollicitations des orvaltais auxquelles il tarde si souvent à répondre.

La démocratie “sui generis” de JS Guitton c’est : comme je veux, où je veux et quand je veux, le tout enrobé d’un grand discours de bienveillance.

Ce ne serait pas si préjudiciable si par ailleurs les orvaltais n’attendaient pas une véritable action de leur maire : déchetterie, piscine, gymnases et une gestion dynamique mais apaisée des grands enjeux urbains notamment du Bourg et du Petit-Chantilly.

Orvault ! N°4 – Juillet/Août 2023

Les DONNEURS de LEÇON

M.le Maire aime régulièrement faire la morale. Mais dans les faits?

Rigueur budgétaire?

Le Maire a confirmé que l’augmentation de 50% de son budget de communication, était dû, au-delà du prix du papier, à son document promotionnel de mi-mandat.

Bourg d’Orvault: JS GUITTON a la densification tranquille

Le Maire d’Orvault a présenté le 13 avril dernier son plan guide pour le Bourg d’Orvault préparé par Nantes Métropole.

JS Guitton a  présenté de façon très fractionnée les 204 logements prévus en 10 ans (d’ici 2033) en coeur de bourg, c’est à dire dans un rayon de 200m par rapport à la place de l’église.

Par ailleurs les annonces effectuées de futures études pour le trafic routier traversant le bourg inquiètent quant au flou artistique qui s’y rattache alors que les constructions elles, sont beaucoup plus affirmées. Mais apparemment cela peut attendre, comme toute réflexion en matière de transports en commun.

Travaux dans les Equipements sportifs:

D’ici la fin de ce mandat, ils ne devraient représenter que 10% (environ 6 M€) du montant annoncé initialement par le Maire pour l’ensemble des investissements à réaliser par la ville en début de  mandat. Pour l’urgence absolue revendiquée, c’est ce qui s’appelle «prendre le taureau par les cornes…», surtout que cela inclut l’acquisition de l’ancien gymnase «Alcatel» réalisée sans respecter par ailleurs,  les procédures d’informations réglementaires du conseil municipal.

Mai 2023

JS GUITTON: des petites PRATIQUES POLITICIENNES à l’ancienne

Nous soutenons pleinement la création d’un «Petit Bar associatif» au Petit Chantilly. Nous l’avions exprimé clairement devant les porteurs du projet lors du jury du Comité des Initiatives locales (CIL). Nous nous sommes abstenus en CM le 3 avril pour alerter une fois de plus sur les approximations de gestion de la municipalité. Nous considérions en effet qu’il paraissait raisonnable de connaître l’enveloppe annuelle consacrée au CIL. JS Guitton s’est senti obligé à plusieurs reprises d’essayer de caricaturer notre position en voulant laisser croire que nous ne soutenions pas le projet. Quand les arguments manquent et que les explications faillissent…

La SECURITE et le BIEN VIVRE ENSEMBLE, c’est l’affaire de TOUS

Nous nous félicitons de l’initiative prise par la police municipale d’Orvault d’aller à la rencontre des habitants à l’occasion de 3 rdv sur les marchés du Petit Chantilly et Bout des Pavés ainsi que devant Ormédo. Nous étions aux côtés de l’Adjoint au Maire Lionel Audion le 21 avril dernier au Petit Chantilly en présence de la Police Nationale pour partager ce temps citoyen et cette prise de conscience que la sécurité est l’affaire de tous et que l’interconnaissance est une dimension essentielle du vivre ensemble dans le respect de l‘Autre.

Orvault ! N°3 – Mai/Juin 2023

Bilan d’attente à la moitié d’un mandat de transition

Au niveau communal: quel est le cap?

Elle devait être positive, mais à mi-mandat, on constate plutôt que la transition annoncée est timide :

• avec des actions de développement durable sympathiques ( composteurs de quartier, verger de cornouaille), mais qui ne justifiaient  sans doute pas les 9 % d’augmentation (avant inflation) des impôts fonciers,

• ou encore avec les usines à gaz de participation citoyenne qui ont épuisé les quelques courageux participants qui ont persévéré.

Heureusement qu’il y a le beau projet de la future école Simone Veil à la Praudière, initié par la précédente municipalité. Celle-ci devrait répondre à de forts besoins. Mais nous regrettons le dérapage de son coût par une programmation mal maîtrisée.

A la Métropole, Orvault passe après:

M.le Maire, 4ème Vice-Président de Nantes Métropole, a fait d’Orvault la 5ème roue du carrosse métropolitain en reportant au-delà de 2026 tout espoir de nouvelle déchetterie écologiquement performante sur notre commune  au profit d’autres communes (Couëron et la Chapelle sur Erdre).

De même ce sont les communes du sud-ouest de notre agglomération qui vont se voir offrir une piscine de 10Millions€ prise en charge pour la 1ère fois par Nantes Métropole. Les Orvaltais, là encore, devront attendre  malgré les attentes criantes en la matière sur notre commune.

Mars 2023

Piscine: un jour , peut-être…

Malgré une présence régulière, M.le Maire d’Orvault n’a pas reçu de prix. Ce sont en effet les communes du sud-ouest de notre agglomération qui vont se voir offrir une piscine prise en charge pour la 1ère fois par Nantes Métropole à hauteur de 10Millions€. Les Orvaltais, là encore, devront attendre.

JS Guitton reste donc 4ème vice-Président et Orvault 5ème roue du carrosse métropolitain!!!

Sécurité routière: 2 questions  sans réponse

Les Orvaltais alertent fréquemment M.Le Maire et attendent des réponses que nous avons en vain essayé d’avoir en CM pour la desserte du quartier de Moncellier et une réflexion co-construite pour un quartier à circulation apaisée suite à l’aménagement de l’avenue Félix-Vincent.

Un même souffle de LIBERTE

Le CM du 6 février a voté à l’unanimité un vœu de soutien aux Iraniennes et aux Iraniens dans le combat qu’ils mènent depuis plus de 5 mois.. Un engagement symbolique afin de permettre aux élus de rappeler leur attachement à l’égalité et à la laïcité, principes fondateurs de la démocratie tel que cela était rappelé dans le texte.

Nous sommes certains que la même unanimité nous permettra prochainement, comme  à Nantes, de décider ensemble l’attribution du nom de Samuel PATY, professeur d’histoire, assassiné sauvagement il y a un peu plus de 2 ans parce qu’il croyait si fort à ces valeurs.

La proposition a été faite officiellement au Maire d’Orvault.

Orvault ! N°2 – Mars/Avril 2023

Impôts locaux: une minorité attentive pour les Orvaltais

Il y a un an M.le Maire d’Orvault augmentait de 9% les impôts fonciers provoquant la démission de son Adjoint aux Finances. Cette décision reposait sur une dénonciation idéologique de l’héritage et un souhait de s’aligner sur la ville de Nantes. Elle devait permettre de faire face à l’entretien de bâtiments communaux. Or depuis cette date nous ne voyons rien venir. Aucune programmation de travaux, hors rénovations énergétiques, dans les gymnases n’a été proposée au Conseil Municipal. Au même moment nous assistions à des dégradations dans le gymnase récemment acquis par la ville dans la friche Alcatel. Par ailleurs le budget de la future école Simone Veil à la Praudière dérape: au conseil municipal du 12 décembre 2022 , une augmentation de 33%  a été proposée par la municipalité, les 2/3 de celle-ci provenant de changements significatifs par rapport au programme initial…

Le Rapport d’Orientation Budgétaire 2023 présenté au conseil municipal du 6 février dernier laissait entendre qu’une nouvelle augmentation des impôts fonciers semblait probable en raison cette fois de l’augmentation de l’énergie et plus largement de l’inflation. Suite à notre intervention M.le Maire a annoncé en séance qu’il renonçait pour cette année.

La politique de la vache à lait a ses limites!

Janvier 2023

Ainsi font, font, font…

Après la RECULADA, la RENONCIADA sur fond de dérapage?

Le budget de la future école Simone Veil à la Praudière dérape. Au conseil municipal du 12 décembre dernier , c’est une augmentation de 33% qui a été proposée par la municipalité, les 2/3 de celle-ci provenant de changements significatifs par rapport au programme initial…

M.le Maire nous a indiqué que ces changements ne visaient pas pour autant une éventuelle implantation d’une classe bi-lingue français-breton qu’il avait un temps imaginée sur ce site, après avoir été contraint de rebrousser chemin à l’école du Vieux-Chêne en début d’année 2022. Le projet reste donc à 8 classes.

Après cette reculada du début d’année, 2022 se serait-elle achevée sur une «renonciada»?

Nouvelle piscine: on touche le fond

Le Département a annoncé une enveloppe de 40 Millions € au titre d’un contrat de territoire avec la Métropole. La création de nouvelles piscines à Bouaye, Orvault et Carquefou seraient concernées par cette aide. Avant de connaître son montant et sans attendre de précisions, J.S Guitton a clairement indiqué lors du conseil municipal du 12 décembre que cela ne permettait pas de prévoir une meilleure programmation de cet équipement tant attendu. Donc exit l’espoir d’un lancement de chantier avant la fin de son municipe. Les orvaltais doivent désormais s’habituer au prétexte de la sobriété énergétique pour justifier la fermeture de l’actuelle piscine pendant les vacances scolaires. Ils espèrent simplement, que l’engagement national repris dans le «plan sport communal» de faciliter la pratique de la natation pour tous, ne sera pas obéré par de tels choix.

Orvault ! N°1 – Janvier/Février 2023`

Hommage et valeurs républicaines:

Le 15 octobre dernier, la France commémorait le 2ème anniversaire de l’horrible assassinat de Samuel Paty, tué en faisant dignement son travail d’enseignant dans l’esprit de la République. Sa mémoire si forte et symbolique doit nous réunir. Nous avons saisi M.le Maire pour lui demander de proposer au conseil municipal, avant la fin de son mandat, qu’ une voie de notre commune puisse porter son nom.

Pas de nouvelle déchetterie à Orvault avant la fin du mandat de JS Guitton:

C’est ce que nous pouvons déduire des propos du 1er vice-Président de Nantes Métropole lors du CM du 10 octobre. Pour des questions techniques les choses doivent se faire successivement. La rénovation de celle de La Chapelle sur Erdre est prévue pour 2024. La construction à Couëron est annoncée en 2025. Orvault semble devoir passer après. C’est sans doute le prix des hésitations du Maire.

Les Roms à Orvault: un problème de dignité humaine et une urgence de tranquillité publique

Le maire prévoit de résorber en 2023 les 2 bidonvilles de la Jalière et de la Pentecôte en orientant les occupants vers le logement social ou un «terrain d’insertion maîtrisé»….

Il reste néanmoins la centaine de caravanes occupant depuis mai 2022 des terrains près du Bois Raguenet. Vu les installations répétées depuis le début du mandat, nous demandons la mise en place d’un plan local de prévention et d’accompagnement pour éviter de telles situations.

Le Maire oublie des enfants orvaltais de la nouvelle cuisine centrale:

Pour des raisons incompréhensibles, l’école Saint Joseph est exclue de cette réflexion. Les élèves de cette école  ne bénéficieront pas du nouvel équipement  de plus grande capacité prévu en lien avec la Chapelle/Erdre. Le Maire promeut le «mieux manger» mais pas pour tous.

Novembre 2022

Les Orvaltais nous disent:

TRISTESSE et PROPOSITION

Depuis plus de 30 ans les foulées nantaises sont une épreuve populaire qui rassemble plus de 5000 personnes dont beaucoup de notre agglomération parmi lesquelles bien sûr de nombreux orvaltais très déçus cette année.

C’est un moment populaire qui regroupe des champions, des sportifs chevronnés et d’autres pour lesquels il s’agit de relever un défi personnel et de participer à un événement convivial.

Après 2 ans d’interruption pour cause de Covid, nous nous réjouissions de voir revenir ce rendez-vous rituel d’octobre.

Nous avons appris son annulation faute de bénévoles. Une telle manifestation avec un parcours de 12 à 15 kms nécessite à chaque fois de nombreuses personnes pour la sécurité.

Nous espérons que cela ne se reproduira pas en 2023 et que Nantes Métropole saura accompagner l’association «les foulées nantaises» pour trouver une solution innovante y compris sous une forme nouvelle d’implication de jeunes ou de retraités contre dédommagement symbolique dont il conviendrait de déterminer les modalités.

BEAUCOUP MOINS CHER qu’un Arbre aux Hérons, cette initiative, sans remettre en cause les fondamentaux du bénévolat, permettrait de répondre à une attente forte de notre territoire.

Réunion publique du 26 Octobre à Plaisance: rattrapé par le réel

Venu présenter en réunion publique le 26 octobre un projet global ambitieux mais aux perspectives encore lointaines pour le Nouveau Plaisance, le Maire  a été  bien vite rattrapé par le réel immédiat de la sécurité au travers des interventions de la quarantaine d’habitants présents.  Il est temps de sécuriser notamment de façon durable les entrées des immeubles de la rue du Lay.

Le grand dessein d’une mixité sociale heureuse commence dès maintenant dans le concret des habitants.

O&Co 43 – Novembre Décembre 2022

Superbe initiative du CSC Bugallière avec le Bourg

Les élus d’Orvault au Centre soutiennent avec enthousiasme la réflexion/concertation menée par le CSC de la Bugallière avec les habitants et associations du bourg d’Orvault en vue de la création d’un Espace de Vie Sociale. Nous espérons que cela ne conduira pas la municipalité à réduire son financement au CSC de la Bugallière pour ouvrir cet EVS.

Les apéros-citoyens sont finis, les orvaltais vont trinquer :

Le maire s’était engagé à ce que l’augmentation idéologique de 9% (comme à Nantes…) de la taxe foncière décidée avant l’inflation de ces derniers mois, ne dépasse pas plus de 8€ par mois. Nous invitons les orvaltais à vérifier l’avis qu’ils ont reçu…. Et pendant ce temps-là l’accueil péri-scolaire est à la peine et la cantine scolaire augmente sans le moindre débat en conseil municipal.

Mobilités durables : les orvaltais doivent encore patienter

Pour le Plan vélo les orvaltais doivent attendre la transmission d’un planning par Nantes Métropole… Quant aux transports en commun, M. le Maire indiquait qu’il avait « reçu l’assurance que les lignes 79 et 89 retrouveraient une fréquence normale à la rentrée ». La qualité de service a en effet été impactée ces derniers mois en raison des difficultés des entreprises affrétées sur ces trajets. Or si la commune de Sautron a vu son service s’améliorer en septembre avec la reprise en gestion directe par la Tan de la ligne 69, il faudra en revanche attendre à Orvault pour les lignes 79 et 89, mais jusqu’à quand ?

Gardons nos nerfs :

Le groupe du Maire a fait preuve de beaucoup de fébrilité politicienne et d’agressivité dans sa précédente tribune. Il semble décidément compliqué à M. le Maire d’accepter la contradiction dans le cadre d’un échange démocratique et respectueux.

Septembre 2022

Commission citoyenne:

La Commission citoyenne a présenté son avis sur la tranquillité publique et le lien social lors du conseil municipal de juin dernier. Nous félicitons ses membres pour l’important travail réalisé dans un contexte souvent complexe. Les propositions seront soumises à un prochain Conseil Municipal. Nous espérons que la municipalité aura le souci d’associer correctement les minorités au process de préparation du débat, ce qu’elle ne fait plus depuis février dernier.

Plan vélo: la Ville et la Métropole en tandem?

On nous promet depuis de nombreux mois la mise en place du Plan vélo sur Orvault. Comme pour beaucoup de dossiers métropolitains, nous avons le sentiment que la municipalité oublie d’être pro-active auprès de Nantes Métropole. Or la question de sécurisation et d’entretien des pistes cyclables se pose sur l’ensemble de notre commune, l’Adjointe à la Transition écologique s’étant engagée à un suivi régulier de cette question. Pourquoi n’avons nous plus de nouvelles du groupe citoyen ad-hoc constitué sur le sujet? Enfin pouvons nous imaginer qu’un jour notre commune soit dotée d’au moins une station bi-cloo.

STREET WORK-OUT de Plaisance: des attentes et une responsabilité

Julien Bainvel pour la Région  ainsi que la Déléguée de la Préfecture en charge de la Politique de la Ville étaient présents pour l’inauguration du le Street Work Out de Plaisance au début du mois de juillet. La Région a en effet financé plus des 2/3 de cet équipement attendu par les habitants.

Il en va à présent de la responsabilité du Maire de veiller à sa bonne utilisation dans son environnement pour le bien-être de ceux auxquels il est destiné, c’est à dire le plus grand nombre, sans détournement d’usage et dans le respect de la tranquillité des riverains notamment en soirée.

O&Co 41 – Septembre Octobre 2022

Bonne RENTRÉE SCOLAIRE à toutes les familles orvaltaises :

Nous espérons que l’année 2022-23 sera moins perturbéeque la précédente en matière d’accueil périscolaire. Quelles que soient les difficultés de recrutement de la profession, il appartient au maire de ne pas mettre au dernier moment les familles devant des difficultés d’organisation de leur quotidien.

Après la réouverture de l’avenue FÉLIX VINCENT :

La municipalité annonce le lancement d’une «enquête administrée en ligne» en septembre-octobre pour connaître la perception des usagers vis-à-vis du nouvel aménagement de l’avenue. Les habitants attendent un groupe de travail représentatif pour évoquer l’évolution d’un grand quartier «apaisé» (Félix Vincent/Verts-Prés/Alfred Nobel/Jeunesse/Ferrière).

Renouvellement urbain du BOURG : que se passe-t-il ?

Nous avions salué la démarche engagée l’année passée de panel de citoyens. Des membres de ce panel s’inquiètent de la volonté de la ville de travailler sur ce projet de requalification qui implique la construction de nouveaux logements (200) malgré la saturation du bourg,

éludant largement les problèmes de circulation et le manque de transports en commun. Nous souhaitons que la restitution annoncée prochainement relate fidèlement la diversité des avis de ce panel.

Mounir BELHAMITI député de la 1re circonscription :

Nous saluons l’élection de notre nouveau député car nous savons qu’il sera à l’écoute de tous les Orvaltais. Ceux-ci ont d’ailleurs largement refusé l’alliance politicienne d’extrême gauche dans laquelle le Maire s’était engagé comme pour les élections régionales. Notre groupe Orvault au Centre avait soutenu Mounir Belhamiti dès le 1er tour dans un esprit d’ouverture et de rassemblement. Nous saurons relayer les attentes des Orvaltais auprès de notre député

Juillet 2022

Pour une véritable stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance

La ville d’Orvault dispose d’un Comité Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance depuis  avril 2012.

Des cellules de veille ont été créées (Plaisance/Ferrière/Cholière et Bugallière/bourg). Nantes Métropole a mis en place à compter de juillet 2022, un Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la délinquance, et une 3ème cellule de veille est créée sur le secteur Praudière/Bout de pavés.

La sécurité est un sujet malheureusement important dans notre commune et souvent le sentiment d’insécurité s’exprime quand nous rencontrons les Orvaltais. Ce fut encore le cas, lors d’une réunion d’information sur la future école sur le site de la salle Elia. Les riverains ont largement évoqué les problèmes de sécurité sur le secteur, balayés rapidement par les adjoints présents.

Alors que la délinquance a fortement augmenté sur la commune, le travail de ce Conseil doit être renforcé, dans son rôle de vigilance et de recherche de solutions. La mairie ne peut rester sans agir. Cette politique publique a ses urgences tout autant que les composteurs de quartier et les jardins partagés.

L’Etat a, de son côté, validé une stratégie nationale de prévention de la délinquance pour la période 2020-2024 et a identifié des axes d’intervention prioritaires.

Il faut largement s’impliquer dans cette dynamique avec détermination et en étant attentif aux spécificités locales. La délinquance est subie par beaucoup de citoyens, et c’est l’affaire de tous les élus, de la majorité comme des minorités.

Nous serons vigilants à ce que les travaux et les solutions proposées s’organisent rapidement et efficacement sur notre commune avec un indicateur tangible qui sera celui de la baisse de la délinquance.

O&Co 41 – Juillet Août 2022

Depuis 2 ans : une transition écologique à géométrie variable sauvée par l’héritage

En négatif :

La déchetterie sans ressourcerie : après son renoncement à une ressourcerie dans le cadre d’un nouveau projet sur le site de la déchetterie d’Orvault, M.le Maire reste très discret alors que la déchetterie de Couëron est sur les rails pour 2025.

La nouvelle cuisine centrale scolaire : nous attendons toujours la présentation du projet de nouvelle cuisine centrale écologiquement vertueuse.

La porte de la Chapelle du périphérique : En tant que 4ème Vice-Président de Nantes Métropole, M.Guitton cautionne l’impact écologique exorbitant des travaux actuellement en cours.

En positif :

CITERGIE : la ville d’Orvault s’est engagée dans la démarche Cit’ergie en 2013 afin de mettre en place une politique énergie climat qui s’est notamment traduite par la réalisation d’actions dans six domaines dont le patrimoine de la collectivité, l’approvisionnement en énergie, l’eau et l’assainissement, la mobilité. La dernière phase a permis de réaliser les 37 actions du programme 2018-2021. Nous nous réjouissons que la municipalité actuelle se soit emparée de cet héritage de l’ancienne équipe aboutissant aujourd’hui à faire d’Orvault une ville de la métropole pouvant prétendre à la récompense «Gold» de ce label.

Compostri au Petit –Chantilly : Le site de compostage partagé inauguré en avril est une démarche positive qui s’inscrit dans la continuité des initiatives existantes depuis bientôt dix ans. Cette action est menée par l’association «Compostri» et un groupe d’habitants.

L’achèvement de la crèche des «Pousses d’Or» initié dans le mandat précédent au Bignon : Un bâtiment à très haute qualité environnementale dont la construction a commencé en 2019

Mai 2022

SPORT et CULTURE : pour un vrai projet et de la transparence

Le sport et la culture sont des sujets qui portent des valeurs qui doivent largement faire consensus. Hélas l’absence de méthode assortie d’un manque de transparence rend tout cet aspect de la politique municipale confus et clivant!

1. Aucune orientation de la ville n’accompagnait les nouvelles modalités de subvention proposées au dernier conseil municipal. Deux hypothèses peuvent l’expliquer :

Une incapacité à construire une vraie politique municipale en faveur du sport et de la culture!

Une impossibilité de décrire explicitement les nouveaux fondements de ces choix!

Les résultats en sont incompréhensibles et l’équité indécelable avec des résultats qui laissent perplexes quant à l’adéquation des résultats et des moyens.

2. La municipalité soutient une association dédiée au cinéma dont la pertinence, l’action et la pérennité sont très incertaines. Est-ce vraiment nécessaire au regard de la situation financière de la commune invoquée à longueur d’intervention par le Maire?

3. Nous n’arrivons pas à avoir des bilans de l’impact de ces décisions sur les bénéficiaires et leurs activités notamment pour les aides au haut niveau sportif, la formation pour les jeunes et le développement des pratiques pour tous.

4. La délibération sur les subventions au domaine sportif ne faisait pas apparaître les montants alloués l’année dernière contrairement à toutes les autres propositions de subvention. Il eut pourtant été intéressant de se livrer à une comparaison des deux systèmes. C’est une occasion manquée qui est soit la conséquence de la grande discrétion de l’ adjoint au sport soit d’une présentation trop difficile pour être clairement explicitée car elle pourrait interroger sur les vertus et les effets de ce nouveau système.

O&Co 40 – Mai Juin 2022

Responsabilité et Cohérence

Solidarité avec l’Ukraine

Majorité et minorités se retrouvent naturellement unies avec les Orvaltais pour apporter leur soutien à la population ukrainienne et aux réfugiés.

Une nouvelle déchetterie pour les Orvaltais à …Couëron

Nantes Métropole a annoncé la construction d’une nouvelle déchetterie à Couëron en 2025 pour désengorger trois autres dont celle d’Orvault.  La ville de Couëron et Nantes Métropole entendent impliquer les Orvaltais dans un atelier citoyen pour formuler des préconisations sur le projet.

Face au silence de notre municipalité, doit-on comprendre que c’est la réponse aux problèmes des orvaltais sur ce sujet?

Centenaire d’Emile Gibier

Emile Gibier a été un des acteurs importants de l’aménagement du Petit Chantilly, quartier qui ne semble pas intéresser l’actuelle municipalité.

Rv tous les lundis de mai sur notre page facebook pour partager nos espoirs pour ce quartier.

Faire taire et faire les poches

En conseil municipal M.le Maire ne souhaite pas de débat avec les minorités et ne répond pas au collectif d’habitants qui pose une question à l’occasion de l’augmentation de 9% de la taxe foncière «expliquée» par l’héritage des projets déjà lancés. Il ne les remet d’ailleurs pas en cause car ils correspondent à des besoins, tout en expliquant qu’il faut  en faire encore plus car le nécessaire n’aurait pas été fait. Un peu de cohérence M.le Maire pour l’avenir d’Orvault.

Dialogue citoyen: incompréhension

Refus à des habitants du quartier Bignon-Petit Chantilly d’effectuer une intervention d’initiative citoyenne au Conseil Municipal du 28 janvier conformément à ce que prévoit son règlement intérieur. Elle concernait des questions de ville apaisée et de circulation douce.

Pas assez d’intérêt général selon le Maire

Mars 2022

M.le Maire, vous avez rendez-vous avec les Orvaltais le 28 mars

M. le Maire le temps passe et vous semblez  englué dans la même rhétorique.

Votre manière est autoritaire, malgré l’arsenal de dispositifs de dialogue citoyen que vous continuez d’inventer. Après les usines à gaz, le « discours sans la méthode » serait-il votre deuxième levier de gouvernance?

Après l’épisode de l’année dernière où vous n’avez cessé de crier au loup, vous  passez à l’acte en annonçant  une hausse de la fiscalité foncière de 9%.

Pour faire face à l’héritage?… Dans ce cas pourquoi continuez-vous les investissements lancés dans le mandat précédent ? Certainement parce que leur utilité et leur pertinence s’imposent….Pourquoi continuer dans cette voie que vous dénoncez en annonçant, sans d’ailleurs jamais le préciser, un programme d’investissement sans précédent?

9% sur la fiscalité foncière … ce n’est plus un geste politique c’est une expression idéologique qui laisse penser qu’être propriétaire de son logement à Orvault est un privilège qu’il faut taxer.

9% c’est tellement ahurissant et inexplicable que même votre adjoint aux finances, votre plus proche conseiller dans la gestion financière de la ville, a démissionné en se désolidarisant de vous publiquement….

9% de hausse comme à Nantes, est-ce là votre seul objectif?

9% d’augmentation de l’impôt foncier à l’heure où le débat national tourne autour  du pouvoir d’achat

9% d’augmentation que vous ne justifiez que par votre ignorance d’une situation alors que vous étiez élu lors du mandat précédent, membre de la commission des finances , que vous avez voté des investissements  et que vous avez appelé plusieurs fois entre 2014 et 2020 à avoir recours à l’emprunt…..

Le 28 mars, c’est le vote du budget: revenez sur votre proposition!

O&Co 39 – Mars Avril 2022

PRECIPITATION, IMPRECISIONS, DOGMATISME et INJUSTICE:

JS Guitton: le Monsieur Taxe de Nantes Métropole…et d’Orvault

La première délibération rapportée par JS Guitton au Conseil Métropolitain de décembre 2021 portait création d’une nouvelle taxe dite GEMAPI. C’était la reconnaissance d’un talent prémonitoire exercé désormais à  Orvault avec l’augmentation idéologique de 9% de la taxe foncière en 2022 pour faire comme à Nantes. Hors-sol en cette période de hausse des prix notamment de l’énergie – Injuste et discriminant pour les accédants à la propriété ou les retraités devenus propriétaires au terme d’une vie de travail.

Le projet de classe bi-lingue français-breton différé: «Le discours sans la méthode»

Après une tentative de passage en force, une nouvelle reculade… Nous attendons désormais l’énoncé de la méthode de concertation de la communauté éducative orvaltaise. Nous proposons que tous les conseils d’école soient consultés sur cette question et  que la politique éducative ne se fasse plus au «fil de l’eau».

Stade du Verger: circuler y’ a rien à voir:

En esquivant notre question en conseil municipal, M.le Maire ne fait qu’accentuer l’inquiétude sur le devenir du stade du Verger. Il ne suffit pas de dire que les choses se feront en lien avec les habitants. Nous souhaitons que soit privilégié le cadre de vie du quartier et qu’en d’autres termes il ne s’agisse pas d’un nouveau projet de densification de l’habitat.

Arbres dans les écoles: Incohérent, précipité ou simplement révélateur:

De nouvelles plantations annoncées aux écoles Salentine et à Ferrière en 2022, c’est bien mais  sans attendre de réfléchir sur le schéma de cours «nouvelle génération», c’est incohérent à moins que ce schéma ne soit déjà oublié.

Janvier 2022

TRIEUX: une démarche aventureuse

En juin 2021 a été présenté le projet de «street workout» pour le quartier de Plaisance sans que les explications contradictoires sur la façon dont serait géré le lieu n’aient pu totalement rassurer sur la garantie d’un accès pour tous à cette activité.

La municipalité a ensuite lancé pendant l’été le terrain d’aventure de la friche de Trieux. L’idée pouvait être séduisante et nos encouragements pour cette intention furent à la hauteur des attentes des habitants du quartier.

Mais hélas nous en ressortons encore un peu plus inquiets ne sachant si nous devons mettre les déconvenues estivales sur le compte d’un excès de confiance ou de naïveté ou bien sur celui des modalités de gestion de ce dossier.

De nombreuses familles de Plaisance ont en effet été surprises par la mise en œuvre de l’appropriation par leurs soins des palettes de bois. Elles ont aussi attendu un parc d’activité plus structuré qui apparemment ne pouvait être livré à temps malgré l’annonce préalable.

Mais surtout elles ont relevé un problème récurrent de «conflit d’usage» notamment en dehors de la présence des animateurs en fin de journée ou les week-ends les rendant à la merci du comportement de quelques uns prêts à faire jouer un rapport de force peu compatible avec le vivre ensemble et qui a abouti à des dégradations à la fin de l’été. L’utilisation pendant les vacances de la Toussaint n’a fait que confirmer ces craintes.

Ceci pose la question de l’évaluation du rôle joué par les médiateurs du dispositif confié à l’association Optima. La permanence mensuelle d’une heure de M.l‘Adjoint à la Tranquillité publique ne peut être la seule réponse aux questions posées. Mais nous nous réjouissons que la mairie ait accepté la proposition de l’État de créer une Maison France Service.

O&co 38 – Janv fev 2022

Instrumentalisation budgétaire politicienne: Jusqu’où ?

M.le Maire aime faire un distinguo subtil entre héritage positif (les projets engagés par la précédente municipalité comme le récent multi-accueil du Bignon) qu’il revendique et mauvais héritage (leur coût) qu’il instrumentalise sans assumer le lien entre les deux.

Bignon/ Petit Chantilly : alerte citoyenne

Jardins familiaux de Cornouaille, aménagement de l’avenue Félix Vincent et construction d’immeubles, stade du Verger, absence d’étude sur la centralité du Petit Chantilly, et de Commission extra-municipale, jeux d’enfants du Bignon détériorés, les habitants s’interrogent sur l’intérêt réel porté par la municipalité à leur quartier.

Interdit de parler des compétences de Nantes Métropole en Commission citoyenne

Comment faire comprendre aux Orvaltais qu’ils ne doivent pas aborder des sujets si importants (voirie,transports,propreté publique, déchets) pour le «bien vivre dans leur quartier».

Classe bilingue français-breton:

M.le Maire a annoncé, peut-être pour des arrangements politiques, qu’il y aurait une classe bilingue français-breton à l’école du Vieux-Chêne : sans étude précise des attentes sur la commune, sans avoir pris la dimension des contraintes qui pesaient sur cette école au regard de l’évolution du quartier et sans nous partager la position officielle de la Direction académique.

Il faut reprendre les choses dans l’ordre:

– réaliser une enquête auprès de tous les parents d’élèves concernés à Orvault.

– mesurer concrètement les apports positifs pour les enfants du dispositif envisagé

– évaluer la pertinence d’engager énergie et moyens au regard des autres besoins du monde scolaire et de la communauté éducative

Ensemble, continuons d’être constructifs pour que nous ayons une belle année 2022.

O&co 37 – Nov Dec 2021

Notre Groupe change de nom :

Nous avons choisi de l’appeler « Orvault au Centre »  pour faire écho aux deux objectifs de notre action :

→ Orvault est au centre de notre attention au quotidien avec les Orvaltais

→ Orvault au centre, cela veut dire aussi refuser  les positions doctrinaires

Loin de l’écologie punitive et des postures sécuritaires, nous voulons faire vivre des valeurs humanistes alliant des préoccupations sociales à une véritable volonté d’œuvrer pour un développement durable maîtrisé  et responsable. Nous sommes ouverts au dialogue avec toutes celles et tous ceux qui s’y reconnaissent pour agir dans l’intérêt d’Orvault et des Orvaltais au cœur de  la Métropole.

Le Bourg mérite mieux

qu’une simple « régulation du trafic routier en amont  du bourg grâce à des feux tricolores » seule proposition «  phare » du candidat Guitton. L’attractivité du bourg doit être réellement réactivée en alliant dynamique commerciale et bien vivre pour les habitants. Nous souhaitons une véritable écoute de tous les acteurs en amont , à la différence du fâcheux épisode du projet tout proche d’un émetteur 5G ou de la révision du PLUM. La municipalité semble plus à l’aise dans la conception « d’usines à gaz » de concertation que dans le dialogue avec les habitants impactés.

Déchetterie : le Maire n’a pas le droit à l’erreur

En faisant le choix de la transformation de la déchetterie sur site, M. le Maire a choisi une option moins ambitieuse (capacité de véhicules, sécurité de l’accès, qualité du tri)  qui ne permet pas l’installation d’une Ressourcerie-recyclerie (contrairement à l’autre site envisagé) ne sachant même pas où il pourrait la mettre ailleurs. Il devra assumer ce choix jusqu’au bout pour garantir une vraie amélioration de la qualité de service pour les Orvaltais  et de performance écologique.

O&co 36 – Sept Oct 2021

RENTREE 2021: année 1 du municipe ?

Après une année 2020-21 marquée par l’attentisme de la municipalité, il est temps d’être utile pour Orvault et les orvaltais. En tant que minorité constructive, nous restons prêts à y apporter notre contribution.

> Participation des habitants : pourquoi construire des dispositifs complexes alors qu’au premier exemple concret, on fait si peu de cas fait de l’avis des habitants ? Le rétropédalage du Maire en juin dernier concernant un permis de construire délivré pour un émetteur 4G/5G illustre le non-respect de la concertation des Orvaltais, assumé en conseil municipal de juin 2021 par la municipalité, alors qu’annoncée en décembre 2020 lors d’un vœu pour un moratoire 5G.

> Îlots de fraîcheur et cours d’écoles végétalisées : annoncé solennellement lors du point presse de rentrée 2020, nous attendons la présentation de la méthode utilisée lors de cette rentrée 2021 > Solidarité : nous surveillerons l’évolution de la « p’tite épicerie » dont la fermeture a été annoncée en juin. Que vont devenir les bénéficiaires, qui ne demandaient qu’à participer aux frais d’achat ?

> Budget en déséquilibre : nous serons vigilants sur la nécessaire décision modificative qui devra corriger le budget voté en mars dernier. Monsieur le maire ne nous a pas écoutés et a demandé de voter pour un budget qui comportait des écritures obligatoires non équilibrées.

> Transition écologique : inlassablement nous demanderons des précisions sur le projet de nouvelle déchetterie : accessibilité, tri systématique des dépôts notamment des matières dangereuses, mise en place d’une véritable ressourcerie pour la récupération de matériaux, seconde vie des objets. Cette rentrée doit être placée sous le signe de l’espoir concernant la pandémie et de l’action au niveau local.

O&Co 35 – Juillet Août 2021

Une année pour pas grand chose !!!

Seul constat tangible des terrains « informels » de dizaines de caravanes sur la commune depuis plus de 8 mois : la COVID n’explique pas tout.

Nous souhaitons une véritable politique de transition écologique :

Le projet de nouvelle déchetterie avec ressourcerie financé est prêt. Pourquoi attendre ? Pourquoi Orvault est-elle ignorée des investissements de transports publics de Nantes Métropole ? Les cours d’école devaient devenir des îlots de fraîcheur. Qu’en est-il ?

Nous nous posons des questions :

– Le cœur du Petit Chantilly n’est pas une priorité pour la municipalité : pas de lancement d’étude avant éventuellement 2023 cela veut dire aucune évolution pour l’activité commerciale ou le cadre de vie des habitants dans le municipe.

– La coulée verte de Cornouaille est une chance pour Orvault. Que veut en faire la municipalité? Il faut la valoriser au bénéfice des Orvaltais et notamment pour les habitants du quartier. Nous proposons qu’un atelier citoyen soit lancé pour que chacun puisse s’exprimer.

Nous voulons être une minorité CONSTRUCTIVE :

Nous contribuons avec enthousiasme au projet de Maison d’Associations.

Nous soutenons l’action des Restos du Cœur sur Orvault Nous collaborons à la mise en place de nouveaux critères d’attribution des places de crèches dont le nombre augmente à l’occasion de l’ouverture du multi-accueil du Bignon lancé par la municipalité de Joseph Parpaillon. Nous encourageons l’installation de centrales photovoltaïques sur l’Odyssée initiée dans le mandat précédent. Nous accompagnons les différentes pratiques du sport et souhaiterions un soutien plus affirmé à notre paratriathlète olympique.

Mais pour cela il faut être 2 or le dialogue démocratique reste compliqué avec la majorité.

O&Co 34 – Mai Juin 2021

Humilité, retenue et vérité !

Volte-face : La municipalité reconnaît qu’elle «n’a pas découvert le montant de la dette en arrivant»

Alors que depuis plusieurs semaines le Maire annonçait avoir eu une mauvaise surprise concernant les finances d’Orvault, la municipalité a fait ensuite volte-face. Notre vigilance et nos interventions régulières pour rétablir la vérité ont porté leurs fruits. Il ne fallait pas laisser s’écrire une interprétation partisane des choix faits pour les Orvaltais en responsabilité par l’équipe précédente.

Une densification de l’habitat au stade du verger ?

Préoccupée de ne pouvoir développer son projet dedensification urbaine sur l’ancien site d’Alcatel, la municipa-lité aurait-elle l’intention d’explorer cette piste sur le stade du Verger qui n’a pas la même protection au PLUM. C’est l’inquiétude de nombreux habitants. Nous souhaitonsen savoir plus sur les intentions du Maire en la matière. Cet espace doit rester un poumon vert au bénéfice des habitants.

Le circuit court des contradictions

Le 1er février 2021, la municipalité a demandé l’approba-tion du lancement d’une étude de faisabilité pour une nouvelle organisation de cuisine centrale avec 4 autres communes pour plus de 8000 repas par jour. On est loin des 75% de produits bio dans les cantines issus d’une ferme maraîchère municipale annoncés à l’été 2020.

Le nouveau visage du dialogue citoyen : la construction d’une usine à gaz

Règles floues, articulation imprécise entre les différentes instances. Nous souhaitons bien évidemment faciliter la participation des Orvaltais. La règle clé d’une démarche participative est le respect de la parole du citoyen et un contrat clair de participation.Une association citoyenne pour dialoguer ensemble : «Orvault  Mouv’»www.orvaultmouv.fr/(link is external)contact@orvaultmouv.fr(link sends e-mail)

O&Co 33 – Mars Avril 2021

Satisfaction, attentes et incompréhensions

Plan «Arbres dans la ville» nous nous réjouissons que la municipalité ait repris notre proposition formulée lors du conseil municipal du 14 décembre 2020 et souhaitons être associés à cette démarche.

Irresponsabilité

«Je ne fais rien parce que les caisses ont été laissées vides». Voilà ce que laisse entendre le Maire dans son approche budgétaire pour 2021 en prenant prétexte d’unaudit financier qu’il a commandé. C’est une posture fort politicienne, inexacte et peu responsable surtout quand on ne s’est pas opposé aux projets en cours et même que l’on tente de les récupérer comme le multi-accueil du Bignon. Les contraintes financières, notamment dues au contexte sanitaire, sont déjà suffisamment fortes pour ne pas chercher des prétextes à l’inaction.

Motion pour un moratoire sur la 5G

Quel sens pour la position commune d’élus socialistes et de l’autre minorité qui se sont abstenus ensemble sur ce texte ? Problème de gouvernance dans l’élaboration du texte ou signification politique plus profonde ? Nous avons accepté ce texte par principe de précaution sanitaire sans remettre en cause la 5G comme technologie du futur.

Transition écologique

Nous attendons toujours d’en savoir plus sur le projet de déchetterie nouvelle génération pourtant si utile pour les Orvaltais. La transition écologique ne peut pas seulement consister en des ateliers de réparation de vélos ou d’accommodation de restes alimentaires.

Démocratie

M. le Maire semble être pour le débat quand il n’y a pas de contradiction. Au-delà de l’affichage il esquive l’échange avec les minorités municipales. Le conseil municipal du 1er février en est la parfaite illustration

O&Co 32 – Janvier février 2021

SOLIDAIRES sans demi-mesures

Nous traversons une crise sans précédent qui impacte lourdement notre société. Les effets se font sentir au niveau économique, social et psychologique avec une  incertitude importante sur notre avenir. Le confinement et le train de mesures qu’il induit créent une situation inédite. Les prises de décision n’en sont que plus délicates.Cela peut susciter un sentiment d’incohérence qui ne  favorise pas l’acceptation. L’heure n’est pas aux polémiques.Plus que jamais l’action de proximité des municipalités doit être déterminante dans l’accompagnement de tous nos concitoyens face à cette situation. C’est tout le sens de notre engagement pour les Orvaltais.

Nous nous devons d’être solidaires. Cela est certainement une invocation difficile à mettre en œuvre face aux réalitésdu quotidien. L’action municipale doit permettre à cette  dimension de s’exprimer pleinement et sans ambiguïté. Attention, ce ne sont pas des demi-mesures, des injonctions ponctuelles parfois culpabilisantes qui sont le terreau de cette solidarité. Il ne suffit pas de faire appel aux bonnes volontés pour les colis de Noël par exemple mais bien  d’induire avec les acteurs de terrain au quotidien de réelles dynamiques pragmatiques, efficaces et durables sur les  sujets sociaux, éducatifs culturels et sur l’accompagnement de notre économie locale.

Les réponses de proximité doivent s’ajuster aux besoins de tous pour accompagner, faciliter et aider. Vous pouvezcompter sur nous pour être à vos côtés, à votre écoute dans l’appréhension de vos difficultés et aider à trouver les solutions les plus adaptées, efficaces et pertinentes.

Prenez soin de vous en cette fin d’année. C’est ensemble que nous ferons de 2021 une année où chacune et chacunpuisse se projeter de façon apaisée.

O&Co 31 – Novembre Décembre 2020

Les récentes élections municipales se sont déroulées dans un contexte sanitaire exceptionnel et ont connu un taux d’abstention record. Il nous importe peu de savoir si la gauche est de retour après 37 ans ou si au contraire elle est minoritaire donnant à certains l’envie de « revenir dans 6 ans encore plus fort ». Nous pensons qu’il convient de se recentrer sur l’essentiel dans l’intérêt des orvaltais.

1. Pour une vraie transition écologique

Le dossier si instrumentalisé de la future déchetterie doit avancer au plus vite. Cet équipement primordial en matière de transition écologique doit permettre de trier et de recycler de façon encore plus responsable.

2. Une réponse adaptée aux enjeux de circulation

La question des déplacements est complexe car les flux dépassent le simple cadre de notre commune. Il faut rendre l’usage du vélo accessible et sécurisé pour tous, renforcer le réseau de transports en commun sur notre commune et éviter les fractures d’usage en rendant l’accès facile aux bornes pour véhicules électriques. Il conviendra aussi d’éviter une densification trop importante sur l’ancien site d’Alcatel source de flux de circulation.

3. Garantir la sécurité des orvaltais

Nous refusons les fausses naïvetés si souvent chargées d’arrière-pensées. Nous ne croyons pas pour autant à l’efficacité des incantations à s’en remettre à la personne providentielle que pourrait être un maire.Nous pensons que l’humain doit être au cœur d’une action résolue et équilibrée. Nous n’avons aucune gêne avec les mesures de surveillance qui peuvent se montrer efficaces. Mais nous croyons aussi à l’utilité de la médiation et de la prévention et à une collaboration étroite avec la police nationale.

Ces trois points sont attendus par les orvaltais, qui attendent des réponses des élus. Nous serons une minorité positive à l’écoute de tous les orvaltais.

O&Co 29 – Juillet Août 2020

Nous avons pris acte des résultats de l’élection municipale.

Nous félicitons la nouvelle équipe et la campagne respectueuse qu’elle a menée.

Nous regrettons que par rapport aux municipales de 2014, nombre d’électeurs ne se sont pas déplacés pour cette élection de proximité.

Si nous regrettons la faible participation à ce scrutin, il est sain de reconnaître une défaite.

La minorité sera essentielle à la vie démocratique municipale orvaltaise.La minorité à un rôle essentiel à tenir, nous l’assumerons entièrement en toute indépendance et toujours en faveur des Orvaltais. Nous serons constructifs et vigilants.Je veux rendre hommage à mon équipe pour la campagnequ’ils ont menée, honnête, sincère, sans compter leur temps ni leur énergie.L’élection du nouveau Maire marque la fin de la période électorale, période fondamentale sur le plan démocratique qui permet un débat entre les différentes listes, mais qui se double parfois d’exagérations, d’intimidations, d’attaques personnelles, ce qui fût le cas d’un candidat.L’élection du Maire marque le début de l’action.Servir Orvault et tous ses habitants, c’est bien là l’essence même de notre engagement et l’essentiel de ce qui nous réunit.

Revenir en haut de page