Vous êtes ici

Château de la Gobinière

-A +A

Le château de la Gobinière est l'un des plus beaux de la ville. Il accueille aujourd'hui les services municipaux des sports, de la culture, ainsi que plusieurs magnifiques expositions temporaires que nous vous invitons à visiter.

1872 - Joseph Vincent, propriétaire d'un ensemble de tanneries quai de Versailles, à Nantes, décide de construire sa résidence secondaire à la Gobinière. Ce sera un château avec des tourelles. Le chantier s’achève en 1878.

Au rez-de-chaussée, se trouvent le grand salon, le salon de musique et la salle à manger. Les chambres occupent le 1er étage. Au 2ème étage se situent la bibliothèque et les chambres des domestiques. Quant au sous-sol, il abrite les cuisines et la laiterie. Joseph Vincent décède en 1886. Ses deux fils Léon et Félix, se partagent la propriété mais au décès de son frère, Félix devient seul propriétaire du château qu’il transforme en résidence principale.

1891 - 21 personnes habitent au château : Félix Vicent, sa femme Marie-Désirée, leurs 6 enfants (5 filles et 1 garçon) et des employés de maison (bonne d'enfant, chambrière, cuisinière, institutrice, cocher et jardiniers)

De 1902 à 1912 - Les enfants se marient au château.

1913 - Le 22 septembre, pratiquement aveugle, Félix décède au château. Son fils, Félix junior, prend la relève et réside au château avec sa femme Juliette. Le couple n'aura pas d'enfants.

1923 - Devant les charges d'entretien de la Gobinière, Félix Vincent fils vend le château aux Sœurs Dominicaines qui le transforment en cloître. Le rez-de-chaussée du château est transformé en chapelle. Le recensement de 1926 note la présence de 35 sœurs et d'un aumônier.

Jusqu'en 1951, les soeurs Dominicaines dont certaines sont de nationalité belge et hollandaise mènent une vie religieuse rythmée par les offices religieux. Certaines décèdent au château et un cimetière dont subsiste une croix est aménagé dans le parc.

1951 - Les Dominicaines cèdent la Gobinière aux religieuses de la Retraite. C'est la fondation de la maison Massabielle. Sous cette nouvelle dénomination, la Gobinière devient un lieu de recueillement et de silence spécialement destiné aux journées de récollection et de retraite spirituelle. D'importants travaux sont entrepris : installation de l'eau courante, du tout à l'égoût, du chauffage, du gaz, révision des réseaux électriques.

1953 - La capacité d'accueil du château est portée à 40 chambres avec la création de lucarnes sur la toiture.

1976 - Le château devient propriété de la mairie. Dès son acquisition, le site se voit assigner l'action culturelle pour vocation dominante. L'école de musique occupe le rez-de-chaussée.

1987 - Le jeudi 8 janvier à 17h30, un incendie se déclare dans la charpente. Très vite, la toiture et le dernier étage sont ravagés par le feu.

1995 - Les travaux de restauration sont terminés. Le rez-de-chaussée est transformé en salle d'exposition et la Direction des affaires culturelles, du sport et des équipements s'installe au 1er étage, dans des bureaux. 

OUVERTURE DU CHATEAU : Du lundi au vendredi de 8h30/12h30 - 13h30/17h30 et le dimanche quand il y a des expositions de 15h/18h


37 Avenue de la Ferrière Parc Michel Baudry
44700 Orvault
Téléphone: 02 51 78 33 33


Informations

Patrimoine bâti