Vous êtes ici

Vallée du Cens : l'Observatoire est lancé

Publiée le :

lun, 31/01/2022 - 19:38
-A +A

Espace de dialogue entre usagers, riverains, collectivités, acteurs et experts de l’environnement, l'Observatoire de la Vallée du Cens se réunissait pour la première fois ce mardi 5 avril à l’initiative de la Ville d’Orvault.

Patrimoine naturel d’exception, La Vallée du Cens est un bien commun fragile et vulnérable. Afin de conserver ce milieu le plus ouvert possible tout en facilitant les conditions de sa préservation, la Ville d’Orvault a souhaité mettre en place un observatoire multi-partenarial.

Imaginée comme un espace de dialogue entre usagers, riverains, collectivités, acteurs et experts de l’environnement, parfois aux points de vue contrastés, cette nouvelle instance, engagement de campagne de la majorité municipale, s’est réunie pour la première fois ce mardi 5 avril en présence d’une vingtaine de participants : représentants d’associations environnementales ou d’usagers (Bretagne Vivante, LPO, Ecopole, Fédération des amis de l’Erdre, ARBR, UAHB, OBBC, etc.), membres de la commission citoyenne d’Orvault et du Conseil consultatif vélo, particuliers passionnés ou riverains de la Vallée, agriculteurs, représentants de Nantes Métropole et de communes riveraines traversées par le Cens telles que Nantes, Sautron ou encore Vigneux-de-Bretagne. L’Observatoire est également ouvert à d’autres usagers de la Vallée tels que les représentants des marcheurs, des cyclistes, des pêcheurs et des chasseurs, les associations de loisirs nature, ou encore à d’autres institutions telles que le Conservatoire des espaces naturels ou encore le Muséum d’histoire naturelle.

Jean-Sébastien Guitton, maire d’Orvault et également vice-président de Nantes Métropole délégué au cycle de l’eau et à la biodiversité a introduit cette première séance en rappelant l'objectif partagé de toutes les parties prenantes : échanger sur les modalités de gestion des milieux naturels et de régulation des usages et élaborer des actions de sensibilisation et de communication auprès du public.

Parmi les pistes de travail évoquées lors de cette première séance : le plan de gestion des boisements, les cheminements, l’état des connaissances. Une première base de calendrier et de modalité de travail a été esquissée pour 2022-2023 afin de permettre les premières rencontres.

D’ici l’été, à l’agenda, des membres de l’Observatoire partageront le diagnostic et les conclusions de l’Office National des Forêts (ONF) sur les boisements municipaux avec l'objectif de s’approprier les connaissances et de formuler des préconisations pour nourrir la réflexion de la Ville sur son plan de gestion de la vallée. Un temps de "diagnostic en marchant" sera programmé afin de questionner les cheminements et de partager les connaissances et de consolider un état des lieux sur les différents enjeux abordés lors de cette première séance. 

A terme, l’expertise de l’Observatoire pourra s’étendre à d’autres zones que la seule Vallée du Cens, dont les enjeux seraient similaires (Vallée de la Rousselière, Château de la Tour, marais du Bois Saint Louis).

Thème(s)

Cens Durable
Grands projets
Vie municipale
Environnement
Développement durable

Je suis...

Un parent
Un jeune
Un senior
Un nouvel arrivant

Information

02 51 78 31 00