Vous êtes ici

Retour sur le Conseil municipal du 13 juin

Publiée le :

lun, 13/06/2022 - 09:20
-A +A

Parmi les délibérations soumises au vote des élus lors du dernier Conseil municipal avant l'été  : le projet sportif d'Orvault, le plan handicap ou encore la stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance. Mais aussi : la lecture du premier rapport de la Commission citoyenne.

Comme c'est l'usage, Jean-Sébastien Guitton Maire d'Orvault a introduit la séance en prenant la parole sur différents sujets d'actualité. Retrouvez ici ses prises de parole :

 

Un projet sportif pour la Ville et tous les acteurs du sport

L’équipe municipale s’était engagée à renouveler la politique sportive de la Ville d’Orvault. Concerté, le projet sportif d’Orvault sera autant la feuille de route de la collectivité que celle de l’ensemble des acteurs du sport de la commune. 

Depuis le mois de février 2021, citoyens et représentants de clubs ont été consultés et ont participé à des temps de concertation pour contribuer à la conception du projet sportif orvaltais. L’objectif de ce document cadre : renouveler la politique sportive de la Ville d’Orvault mais aussi favoriser la santé physique et psychologique de toutes et tous, créer les conditions du lien social et promouvoir les valeurs positives et éducatives dans le sport.

Feuille de route à partager

Synthèse des visions et des objectifs partagés des acteurs locaux, liés de près ou de loin à la pratique sportive, et des habitants d’Orvault, le document liste de manière non exhaustive les actions qui pourront être mises en œuvre par la Ville ou tous les acteurs concernés pour atteindre cet objectif commun. Afin de fédérer largement, il s’attache à prendre en compte l’évolution des pratiques sportives et à coordonner la politique sportive avec les autres politiques de la commune.

Le projet sportif orvaltais s’articule autour de quatre grands principes :

  • Le sport pour toutes et tous : favoriser l’activité physique et promouvoir le sport santé, lever les freins sociaux, culturels, ou économiques à la pratique sportive, soutenir le sport féminin, favoriser et faciliter l’inclusion pour les personnes en situation de handicap, le sport dans le milieu professionnel, les pratiques libres.
  • Le sport avec des valeurs éducatives : savoir nager et savoir rouler en toute sécurité, faire découvrir et initier les enfants aux pratiques sportives avec les éducateurs municipaux et les clubs, la formation au sein des clubs, la compétition, l’arbitrage, le fair play et la prévention des violences et enfin : Orvault Terre de Jeux Olympiques 2024.
  • Le sport engagé et responsable : le respect, l’écologie, l’accompagnement et la valorisation du bénévolat.
  • La gouvernance : le Conseil consultatif du sport, constitué des acteurs sportifs du territoire, des partenaires institutionnels, d’élus, de professionnels de santé, de citoyens, supervisera la mise en œuvre de cette feuille de route. En complément des réunions régulières avec les présidents des clubs sportifs seront programmées.

« Co-construit, le projet sportif d’Orvault est un levier essentiel pour promouvoir les valeurs éducatives des activités physiques et sportives, de manière responsable et engagée. » Christophe Angomard, adjoint délégué aux sports

Le projet sportif d'Orvault sera très bientôt intégralement disponible en ligne sur orvault.fr

 

Un Plan handicap pour ne laisser personne de côté

Permettre l’inclusion de toutes et tous dans tous les domaines de la vie sociale et citoyenne, c’est l’ambition du Plan Handicap, conçu pour trois ans, qui vient d’être adopté par la Ville.

Un peu plus de 6% des Orvaltais bénéficient de droits délivrés par la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées. Si le taux est stable depuis quelques années, il n’est cependant pas représentatif de la réalité du handicap sur le territoire. Partant de ce constat, de différentes études et diagnostics menés ces derniers mois, la majorité municipale a souhaité que le principe de l’accessibilité universelle puisse guider l’ensemble de ses politiques publiques de manière transversale. Son objectif : favoriser et renforcer l’inclusion des personnes en situation de handicap à Orvault.

L’inclusion : une question centrale

Quelle que soit l’action de la Ville ou de ses partenaires, la collectivité se donne pour principe d’envisager d’une manière ou d’une autre la question du handicap des plus jeunes aux séniors. Bien entendu, la voirie, le stationnement, les bâtiments publics, font l’objet d’une attention particulière. La Ville se fixe aussi pour objectif de faciliter l’accès aux services. C’est le cas également pour les événements et activités culturelles et sportives. Au-delà, la collectivité s’engage à faciliter, à encourager ou à aider, l’accès aux droits, à l’emploi et à l’insertion, ainsi qu’à l’information municipale. Il s’agit enfin de développer des actions de sensibilisation destinées au grand public.

La Commission Communale pour l’Accessibilité (CCA), instance partenariale représentative des acteurs du territoire, contribuera à la mise en œuvre de ce Plan Handicap et en assurera le suivi.

 

« La majorité municipale a choisi de faire de l’inclusion une thématique transversale pour que chacune de ses actions permette de ne laisser personne de côté ». Anne-Sophie Judalet, conseillère municipale déléguée à l’égalité femme-homme au handicap et à la lutte contre les discriminations  

 

Le Plan Handicap 2022/2024 de la Ville d’Orvault en détail

S’appuyant sur le diagnostic établi dans le rapport handicap 2021, la Ville d’Orvault a conçu un Plan Handicap pour une période de trois ans, de 2022 à 2024. Il sera évalué chaque année par la Mission Politique de la Ville par l’intermédiaire du rapport handicap annuel. Par ailleurs, la Commission Communale pour l’Accessibilité (CCA), instance partenariale représentative des acteurs du territoire, contribuera à la mise en œuvre de ce Plan Handicap et en assurera le suivi. Le Plan Handicap est structuré autour de trois enjeux, chacun décliné en axes d’intervention pour lesquels la Ville s’engage sur un certain nombre d’actions structurantes.

Premier enjeu : aménager un territoire accessible à toutes et tous

  • Concevoir et d’améliorer l’accessibilité des espaces publics.
  • Améliorer l’accessibilité des bâtiments de la Ville d’Orvault.

Deuxième enjeu : favoriser l’inclusion et l’accès aux services sur le territoire de la commune

  • Favoriser la participation des personnes en situation de handicap aux évènements sportifs et culturels.
  • Favoriser la participation des personnes en situation de handicap dans les activités sportives.
  • Favoriser la participation des personnes en situation de handicap dans les activités culturelles.
  • Favoriser l’inclusion des enfants et des jeunes en situation de handicap.
  • Développer des actions de sensibilisation grand public.
  • Favoriser l’accès au logement des personnes en situation de handicap.
  • Mieux prendre en compte le handicap chez les séniors.

Troisième enjeu : favoriser l’accès aux droits, à la participation à la vie locale et à la vie sociale de proximité

  • Favoriser la citoyenneté des personnes en situation de handicap.
  • Favoriser l’accès aux droits.
  • Favoriser l’emploi et l’insertion.
  • Favoriser l’accès aux commerces et professionnels du territoire.
  • Favoriser l’accès aux informations de la Ville.

Le plan handicap d'Orvault sera très bientôt intégralement disponible en ligne sur orvault.fr

 

Orvault définit sa stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance

En matière de prévention, de médiation et de tranquillité publique, la majorité municipale a déjà engagé un certain nombre d’actions dont plusieurs recrutements. La refonte du fonctionnement du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance et la mise en œuvre d’une stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance va permettre à la Ville d’agir plus efficacement sur le long terme et en parfaite coordination avec ses partenaires territoriaux.   

Réactivé à l’initiative de la Ville d’Orvault, qui a souhaité que son fonctionnement soit repensé pour en faire un outil plus utile et davantage ancré dans la réalité, le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), sera l’instance institutionnelle pluri-partenariale chargée de contribuer à la réflexion sur tout sujet relatif à la stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance. Outre une séance plénière, un comité de suivi et des réunions mensuelles avec la Police nationale, le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance travaillera dans le cadre d’ateliers thématiques consacrés par exemple à la jeunesse ou aux violences faites aux femmes. 

Une stratégie à l’échelle de la commune en cours d’élaboration

La stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance de la Ville d’Orvault sera élaborée en deux temps. De juin à octobre prochains, un diagnostic territorial sera co-construit avec la Police municipale et les partenaires de la commune : Police nationale, acteurs associatifs, établissements scolaires etc. Ce diagnostic, dont la formalisation reposera également sur le partage d’expériences entre partenaires depuis deux ans, permettra d’identifier les spécificités territoriales et de définir les actions structurantes de la Ville. Puis, d’octobre à décembre, un plan d’action définira les axes d’intervention, des objectifs opérationnels et les actions spécifiques sur deux ans (2023-2024). Des indicateurs d’évaluation seront établis afin de mesurer son efficience.

 

« Notre stratégie implique une définition plus précise des missions de la Police municipale en complémentarité de la Police nationale, ainsi que l’élaboration d’une politique de prévention mobilisant les services municipaux et les acteurs de territoire ». Lionel Audion, adjoint délégué à la tranquillité publique et à la politique de la Ville 

 

Des actions concrètes déjà engagées

En matière de tranquillité publique, de médiation et de prévention, l’équipe municipale a choisi de renforcer et de diversifier les professionnels présents dans l’espace public pour plus de complémentarité sur l’ensemble de la commune. Un nouveau dispositif déjà engagé va se mettre en place dans les prochaines semaines et prochains mois. Il comprend :

  • 3 policiers municipaux supplémentaires qui vont être mobilisés jusqu’à minuit sur l’ensemble de la commune.
  • 3 éducateurs de rue pour prévenir la délinquance et le décrochage des jeunes, en partenariat avec le Département et spécifiquement à Plaisance.
  • 3 médiateurs sociaux et animateurs (soit deux de plus) à Plaisance et dans d’autres quartiers comme le Bourg pour favoriser le lien social, identifier les difficultés et bien orienter les habitants.
  • Le déploiement progressif d’agents des services jeunesse, sport et culture pour développer des actions d’animations et des projets en direction des jeunes de Plaisance ou du Bourg notamment.

Ce nouveau dispositif sera mis en œuvre et piloté en cohérence avec la stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance qui va être définie entre juin et décembre prochains. Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) en suivra le plan d’action.

 

Lecture du rapport de la Commission citoyenne

A l’occasion du conseil municipal du 13 juin, les membres de la Commission citoyenne ont présenté leur rapport de fin de chantier consacré au thème « Bien vivre dans nos quartiers ».

Afin de favoriser le dialogue citoyen et de permettre aux habitants de contribuer à la réflexion des élus de la commune sur des questions relatives à la vie municipale, la majorité a souhaité mettre en place une Commission citoyenne. Cette instance résulte d’un tirage au sort rendant compte de la diversité de la population communale (genre, âge, quartier). Elle est sollicitée pour travailler sur des sujets proposés par la Ville ou par ses membres. Elle travaille en toute indépendance en s'appuyant notamment sur des études, des rapports et des auditions qu'elle sollicite elle-même en toute indépendance.

Son premier chantier était consacré à la thématique « Bien vivre dans nos quartiers ». Elle a permis aux membres de la commission de se pencher sur des sujets aussi divers que la tranquillité publique, le lien social et le cadre de vie. Les élus municipaux répondront à la commission citoyenne et débattront lors d'un prochain conseil municipal.

Le rapport de la commision citoyenne sera très bientôt disponible en ligne sur orvault.fr

 

Thème(s)

Municipalité

Quartier(s)

Interquartiers

Je suis...

Un parent
Un senior
Un nouvel arrivant
Une association