Réemploi des matériaux de construction

Sur chaque chantier, la Ville d’Orvault veille à l’optimisation du réemploi des matériaux de construction. Les services municipaux cherchent ainsi à donner une seconde vie au mobilier récupéré ou à la terre évacuée.

Dans ses projets de construction ou de démolition, la Ville tend vers l’exemplarité en ayant recours le plus possible au réemploi des matériaux. Exemple à Elia, où le site fait l’objet d’importants travaux pour créer un nouveau groupe scolaire et des salles associatives sur le parc de la Mulonnière.

Réemploi des matériaux

Plusieurs sections de poutres, pannes de charpentes, troncs d’arbres provenant des abatages, ou encore de l’ardoise ainsi que le mobilier du parc (tables de ping-pong, poubelles, traverses du terrain de pétanque…) serviront à nouveau pour les divers usages des services de la Ville. Deux autres troncs d’arbres sont destinés au sciage pour la réalisation de planches de menuiserie. Les ensembles vitrés de l’ancien bâtiment seront récupérés par une association orvaltaise, tandis que les grilles déposées du parc ainsi que trois appuis vélos seront mis à disposition de l’association Articonnex.

Réemploi de la terre

L’ensemble de la terre végétale du parc issue des terrassements est actuellement stockée au stade du Verger afin d’être réutilisée dans le futur projet. Ce stockage temporaire est prévu sur toute la durée du chantier Elia. Des mesures sont prises par les services municipaux afin d’éviter toute gène pour les riverains et riveraines (la hauteur des tas de terre ne dépasse pas celle des murs mitoyens des garages, soit environ trois mètres, aucun risque d’éboulement…).

Aussi, après le constat de l’exceptionnelle qualité de la terre argileuse du parc, sans « déchets », environ 1 500 tonnes en sont récupérées, suite aux travaux de terrassements. Cela servira lors de la réalisation de constructions de terre crue pour la région Pays de la Loire. Ces actions sont mises en place notamment grâce à la contribution de l’association « Terreux Armoricains ».

Revenir en haut de page