Vous êtes ici

Plaisance : réaction du maire

Publiée le :

mer, 01/06/2022 - 19:00
-A +A

Coups de feu et tentative d’homicide dans le quartier Plaisance : réaction de Jean-Sébastien Guitton, maire d’Orvault

Dans l’attente des résultats de l’enquête confiée à la Police Judiciaire, je souhaite tout d’abord exprimer ma solidarité avec la famille du jeune homme qui a été grièvement touché par arme à feu mardi soir à Plaisance, dont les jours ne sont heureusement plus en danger.

Je veux aussi dire aux habitantes et habitants de Plaisance que je comprends et partage leur émotion face à un évènement de cette gravité, absolument intolérable. Lionel Audion, l’adjoint de quartier, délégué à la Politique de la ville et à la tranquillité publique, et les services municipaux se sont rendus sur place aujourd’hui à la rencontre des habitants afin d’écouter leurs inquiétudes et de répondre à leurs questions. Je m’y rendrai également personnellement.

Même si Plaisance n’a pas connu d’évènement aussi grave depuis de nombreuses années, je comprends également leur exaspération face aux incivilités et aux conséquences de trafics qu’ils subissent trop souvent.

Pour faire face à cette situation, deux leviers principaux doivent être mobilisés.

Tout d’abord, la lutte contre les trafics et la criminalité est la prérogative de l’Etat. Il est indispensable que la Police Nationale, avec laquelle notre Police municipale coopère efficacement, bénéficie d’effectifs renforcés, en particulier au Commissariat d’Orvault dont le périmètre d’intervention couvre également plusieurs quartiers nantais. Ils ne sont aujourd’hui pas à la hauteur des enjeux identifiés dans l’agglomération nantaise et dans notre commune, j’ai eu l’occasion d’alerter le Préfet sur ce point.

Par ailleurs, notre équipe municipale a fait le choix de renforcer et diversifier les professionnels présents dans l’espace public pour plus de complémentarité à Plaisance mais aussi sur l’ensemble de la commune. Ce nouveau dispositif, confirmé lors du dernier conseil municipal, va se mettre en place dans les prochaines semaines et prochains mois. Il comprend :

  • 3 policiers municipaux supplémentaires qui vont être mobilisés jusqu’à minuit sur l’ensemble de la commune.
  • 3 éducateurs de rue pour prévenir la délinquance et le décrochage des jeunes, en partenariat avec le Département et spécifiquement à Plaisance.
  • 3 médiateurs sociaux et animateurs (soit deux de plus) à Plaisance et dans d’autres quartiers comme le Bourg pour favoriser le lien social, identifier les difficultés et bien orienter les habitants.
  • le déploiement progressif d’agents des services jeunesse, sport et culture pour développer des actions d’animations et des projets en direction des jeunes de Plaisance ou du Bourg notamment.

Au-delà de ce nouveau dispositif, la Ville réunit toutes les six semaines une cellule de veille qui regroupe des représentants de la Police Municipale, de la Police Nationale et des différents acteurs du quartier pour partager et anticiper les enjeux de sécurité et de tranquillité publique. Par ailleurs, à l’échelle communale, nous avons réactivé le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance en repensant son fonctionnement pour en faire un outil plus utile et davantage ancré dans la réalité.

Enfin sur le moyen terme, nous travaillons avec Nantes Métropole et Atlantique Habitations sur un projet de transformation globale de Plaisance à l’horizon 2030. Depuis 2020, de nombreuses actions sont déjà en cours de mise en œuvre avec les habitants. En effet, notre projet pour Plaisance est un projet avant tout humain. Il va bien au-delà des enjeux liés au cadre de vie et au renouvellement urbain. Le projet « Nouveau Plaisance » intègre le développement économique, la dimension sociale, culturelle, écologique, la lutte contre les discriminations, ainsi que le vivre ensemble tout en plaçant la participation au cœur du dispositif.

 

Thème(s)

Prévention et sécurité

Quartier(s)

Bois-Saint-Louis, Plaisance, Ferrière et Val d'Or

Je suis...

Un parent
Un jeune
Un senior

Jean-Sébastien Guitton s'exprime sur France Bleu Loire Océan