Vous êtes ici

Hommage à Pierre Gadé

Publiée le :

lun, 04/05/2020 - 09:10
-A +A

La ville d‘Orvault rend hommage à  Pierre GADE, adjoint délégué à la cohésion sociale et aux relations internationales de 2008 à 2020, décédé le mercredi 29 avril

« Ici on fait simple », étaient probablement les premiers mots que vous pouviez entendre de la bouche de Pierre quand vous le rencontriez pour la 1ere fois. Bienveillant, il avait cette phrase pour mettre à l’aise les nouveaux venus. « Spontané, d’un abord toujours facile et simple, pratiquant instantanément le tutoiement et retenant le prénom de chaque nouvelle personne qu’il rencontrait, comme s’il s’agissait d’un pote de toujours » précise Joseph PARPAILLON, Maire d’Orvault.  
 
Convivial, aimant les gens, aimant rire, aimant que tout le monde soit à son aise, aimant mettre les gens en relation, Pierre était un homme généreux, un adjoint du secteur social qui savait mobiliser son réseau bénévole pour venir en aide aux plus démunis. Il changeait facilement de costume...pour « faire ». La dimension sociale n'avait de sens pour lui que par l'action, par la relation humaine. C’est un homme qui faisait l’humanité et qui savait emmener avec lui nombre de personnes, derrière ses convictions. Meubler des maisons pour des familles réfugiées, monter une cuisine car la famille n’avait pas les outils pour le faire, l‘engagement de Pierre était entier. Altruiste, serviable et solidaire, ne comptant pas son temps ni son énergie pour coordonner le Téléthon, toujours aux avant-postes de la vie associative (et de l’ARBR en particulier), ne refusant jamais un coup de main n’importe où n’importe quand.  
Pierre savait aussi avoir la main ferme. Il savait dire non, toujours avec diplomatie. Les sujets présentés en tant qu'adjoint à la cohésion sociale ou en tant que viceprésident du CCAS étaient argumentés avec pédagogie et il savait rallier son auditoire à la cause ou au sujet qu'il défendait. Il croyait profondément au mieux vivre ensemble.
Pierre était également Vice-président de l'Union départementale des CCAS, il œuvrait dans cette instance et avait étendu son réseau de collègues qui le reconnaissaient pour son engagement en faveur des plus démunis.
Aux relations internationales, il agissait toujours avec la même empathie. Il attachait la plus grande importance à la somme de petites choses qui finissait par faire œuvre majeure : bien recevoir une délégation étrangère, ne pas faire de figuration mais être pleinement partenaire des associations de solidarité internationale, rassembler des volontaires, animer, aider quand des catastrophes survenaient aux 4 coins du monde…
 
« Pierre était très présent, très investi, et bien au-delà de ses propres délégations. Il s’intéressait à tout et à tout le monde, de façon permanente. Il n’y avait pas de temps « élu » et de temps « autre » car son goût des autres animait toute sa vie. Sincère, jamais de calculs, jamais de faux-semblants, toujours à fond dans ses engagements, Pierre faisait l’unanimité. » complète le Maire.

Pierre Gadé sera inhumé dans la plus stricte intimité

Thème(s)

Vie municipale
Solidarité
Ville