Vous êtes ici

Centenaire de la grande guerre

Publiée le :

lun, 05/11/2018 - 09:58
-A +A

Il y a 100 ans était signé l’Armistice. La Grande Guerre a profondément marqué l’histoire du 20e siècle. En cette année de clôture du Centenaire, la Ville a souhaité porter un message de mémoire au travers un programme riche du 11 novembre au 7 décembre

Au programme :

Commémoration du 11 novembre Hommage solennel aux « morts pour la France ».

Avec la participation de l’Orchestre d’Harmonie d’OrigaMi, le Conseil Communal des Jeunes, les élèves de CM1 d’Émile Gibier - Dimanche 11 novembre :

10h - Église Saint-Léger (Bourg)

11h - Place Jeanne d’Arc (Bourg) , pour le défilé au monument aux morts et le verre de l’amitié offert par la Municipalité, Complexe sportif de la Frébaudière - À cette occasion les cloches de église Saint-Léger sonneront, ce jour-là, à 11h, durant 11 minutes, comme il y a 100 ans à l'annonce de l'armistice et ceci dans toutes les communes de France.

Théâtre - Lettres à Élise 1914

Jean l’instituteur part à la guerre, laissant derrière lui sa femme et ses deux jeunes enfants. Pendant toute la durée de la guerre, ils vont s’écrire. Dans les lettres de Jean passent l’espoir d’une victoire rapide et les rires avec les camarades, qui laissent bientôt place à la peur avec les premiers combats, les souffrances dans la boue et le froid, la douleur face à la mort des copains et à cette guerre qui devait être gagnée si vite et qui n’en finit pas, et enfin la révolte contre ces officiers qui cherchent la gloire au mépris de la vie des hommes. On entend aussi la souffrance des femmes obligées d’assumer toutes les tâches et contraintes de consoler le chagrin des enfants tout en supportant le leur. Mercredi 14 novembre - 20h30, Théâtre de La Gobinière

Exposition

Causes et conséquences de La Grande Guerre Les faits marquants du premier conflit mondial racontés en 10 panneaux richement illustrés. Du 16 au 23 novembre, Ormédo

Conférence

Le sport, un héritage inattendu de la 1è guerre mondiale 14-18. L’enfer. Mais, du pire ont pu naitre quelques meilleurs, par la force des choses. Il en est ainsi du sport, dont les vertus que l’on connait bien aujourd’hui ont contribué à la santé physique et psychique des soldats. Les faits et anecdotes à ce sujet sont légion : la fraternisation entre soldats des deux camps pour un match de football improvisé, l’arrivée du basket avec les soldats américains… 14-18 a contribué aussi à l’éclosion du sport féminin et du handisport, né pour gérer les séquelles laissées par l’effroyable conflit. Cette guerre a ainsi favorisé la diffusion du sport moderne dans l'ensemble de la société française. Encore plus étonnant, des événements sportifs nationaux et internationaux, toujours d'actualité, ont pris leurs racines dans la boue des tranchées. Professeur d’éducation physique et sportive et passionné d’histoire, Michel Merckel est l’auteur d’un livre passionnant : 14-18, le sport sort des tranchées. Depuis plusieurs années, il présente dans toute la France une conférence sur ce thème. Son ouvrage a obtenu plusieurs récompenses, dont le Prix du Document 2012 décerné par l’Association des écrivains sportifs et parrainé par le Comité National Olympique du Sport Français. Vendredi 16 novembre - 20h, Ormédo

Concert

Hommage au centenaire de la fin de la première guerre mondiale Reprise des pièces « officielles » du protocole de la commémoration du 11 novembre. Suivi d’une création de Didier Narcy (textes et musique) et JeanMarc Vantomme (arrangements et orchestration) retraçant l’assassinat de Jean Jaurès, les batailles de la Marne et de Verdun, la victoire « en deuil » et l’espoir. Par l’Orchestre d’harmonie d’OrigaMi, accompagné du quatuor Panamawa Vendredi 7 décembre - 20h30, L’Odyssée

Site Internet

Les soldats orvaltais morts pour la France lors de la 1re guerre mondiale Les membres du Conseil Communal des Jeunes, fortement impliqués aux côtés de la délégation orvaltaise du Souvenir Français, ont décidé de rendre hommage aux soldats orvaltais engagés sur le champ de bataille lors de la Grande guerre, et morts au combat. Après plus d’un an de recherche et de passion, le CCJ a réussi à retracer le destin de 83 soldats orvaltais. Des QRcodes, apposés sur le monument aux morts et à l’entrée du cimetière renvoient directement à leur fiches d’identité publiées sur le site Internet qui leur est dédié. Á découvrir rapidement ! https://ccjsitesweb.wixsite.com/orvault-memoire. Sources : chiffres, informations et images, proviennent des Archives municipales de la Ville
 

Thème(s)

Vie municipale
Cérémonies et inauguration
Senior
Ville
Culture
Famille
Education